30/03/2015

Stratégie pour une Union européenne de l’énergie

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le 25 février dernier, Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne en charge de l’énergie, a présenté la stratégie pour bâtir une Union de l’énergie. Cinq enjeux à connecter : l’efficacité énergétique, le marché intérieur, la décarbonisation, la sécurité énergétique ainsi que la recherche et l’innovation.
Stratégie pour une Union européenne de l'énergie

Dans cette stratégie pour une Union européenne de l’énergie, les citoyens occuperaient une place centrale, les prix devraient être abordables et compétitifs, l’énergie devrait être sûre, durable et davantage soumise à la concurrence.

Parmi les mesures adoptées figure le cadre stratégique pour une Union de l’énergie résiliente. Ce document propose notamment de nouvelles mesures législatives visant à réorganiser le marché de l’électricité, le développement substantiel de la coopération régionale en tant qu’étape importante vers un marché intégré, l’augmentation du soutien financier de l’UE en faveur de l’efficacité énergétique et le recentrage de la stratégie européenne sur la recherche et l’innovation dans le secteur énergétique.

Une place particulière est accordée à l’efficacité énergétique, considérée comme source d’énergie à part entière, et aux énergies renouvelables, puisque la stratégie vise notamment :

  • l’élaboration d’un nouveau paquet « énergie renouvelable » ;
  • une politique de prix du carbone attractive pour les investisseurs ;
  • un secteur du transport au cœur de la transition énergétique ;
  • des mesures de décarbonisation ;
  • le déploiement des carburants alternatifs.

Les liens seront renforcés entre la politique énergétique, l’efficacité des ressources et l’économie circulaire, et la compétitivité industrielle sera mise au service du développement de technologies pour les énergies renouvelables.

Par ailleurs, lors de l’introduction de la première conférence européenne sur les questions de chauffage et de climatisation « Heating and cooling », le 26 février, Miguel Arias Cañete, Commissaire européen à l’énergie et à l’action climatique, a déclaré sa volonté de bâtir une stratégie sur ces deux sujets, visant les secteurs du bâtiment et des industries / PME. Cette stratégie devra alimenter les révisions à venir des politiques sur la performance énergétique des bâtiments, les énergies renouvelables et le marché intérieur de l’énergie, en étudiant les synergies possibles entre les secteurs de l’industrie et du bâtiment.

Enfin, à l’occasion de cette conférence, la Commission européenne a présenté le rapport final d’un groupe de travail sur les possibilités de financement des mesures d’efficacité énergétique.

Après une consultation d’une centaine d’organisations représentant le marché de l’efficacité énergétique (banques privées et publiques, instituts de recherche, associations de consommateurs, autorités publiques, investisseurs privés, entreprises…), des recommandations ont été émises qui viendront nourrir le débat sur la révision et la création de nouvelles mesures législatives et financières : directive sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments, directive eco-design, financements via les fonds structurels et les programmes tels que Horizon 2020.

 

MOTS-CLES

énergie , Europe

INFORMATIONS PRATIQUES

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici