15/10/2015

Top départ pour les nouveaux internes de Picardie !

Le mardi 13 octobre 2015, à Amiens (80)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Jour de grand rassemblement dans les couloirs de la faculté de médecine, à Amiens. Les 205 nouveaux internes de Picardie y ont tous fait leur rentrée universitaire, quelques jours avant de commencer leur nouvelle vie de médecin.
Top départ pour les nouveaux internes de Picardie<small class="fine"> </small>!

Représentants de l’Agence régionale de santé ou du tout nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU) Amiens-Sud, médecins libéraux ou associations étudiantes… Tous se sont donné rendez-vous rue des Louvels, à Amiens, pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux internes affectés dans les hôpitaux de Picardie. Sur place, les futurs médecins ont pu collecter des informations sur l’internat, découvrir l’ensemble des établissements hospitaliers picards, rencontrer leurs futurs formateurs. Logique : parmi les nouveaux internes affectés en Picardie, nombreux sont ceux qui découvrent et qui cherchent à se familiariser avec leur nouvelle région.

Habillé de sa veste en cuir mais prêt à enfiler la fameuse blouse blanche, Ugo Pace déambule au fil des différents stands pour collecter les informations nécessaires au bon déroulement de son internat. Après six années passées dans les amphis de l’Université de Picardie Jules Verne, ce futur pédopsychiatre s’apprête à appliquer ses multiples connaissances au chevet de ses patients.

Après un baccalauréat scientifique décroché à Chantilly, Ugo s’est d’abord inscrit en 1re année de médecine à Amiens. "Nous étions plusieurs centaines à suivre les cours de la PACES. C’était assez impressionnant. Pour s’en sortir, il fallait vraiment être motivé, avance le jeune homme. Etre au service des autres, "se sentir utile", Ugo l’a toujours voulu. Pour tirer son épingle du jeu et briller dans un concours ultra-sélectif, Ugo a pu profiter des cours suivis par son frère aîné quelques années auparavant. Un pari qui s’est révélé payant. "J’ai été studieux, et tout s’est très vite enchaîné. J’ai réussi le concours du premier coup, puis j’ai validé les six années suivantes. Me voici désormais interne."

Une nouvelle vie commence

D’ici quelques jours, Ugo commencera sa nouvelle vie de jeune médecin, dans le service de psychiatrie du centre hospitalier Philippe-Pinel, à Amiens. "Je suis Picard, et c’était donc normal que je choisisse de passer mes quatre prochaines années d’internat dans ma région, explique-t-il. L’offre de formation en psychiatrie est ici très fournie, avec des hôpitaux de très grande qualité, et des médecins, mes futurs "seniors", réputés."

Ses années d’internat s’annoncent intenses. "Du lundi au vendredi, je travaillerai la journée à l’hôpital. Le jeudi, je retournerai à l’UFR de médecine pour des cours théoriques. Et le week-end, j’assurerai des gardes, énumère le jeune médecin. Le gros avantage de l’Université de Picardie Jules Verne, c’est qu’elle propose des formations complémentaires "passerelle". En plus de mon quotidien de médecin, je suivrai également un Master 2 de philosophie. J’ai déjà mon sujet de mon mémoire, en lien avec mon futur emploi :"l’empathie du médecin envers son patient"."

Impatients mais prêts !

Camarade de promotion d’Ugo, Alice Henry a changé d’orientation au fil de sa formation pour se tourner vers la pneumatologie. Une spécialité peu demandée, pour une nouvelle interne qui a de la suite dans les idées. "Ma mère étant elle-même dans le milieu médical, je connais bien les formations médicales et les débouchés. Le pneumatologue est en charge de patients atteints d’asthme, de pneumopathies et autres cancers. Même si c’est un service qui a la réputation d’être assez difficile, je suis impatiente de travailler au CHU !, s’enthousiasme la jeune femme.

"Ce séminaire est une journée importante pour nous tous, continue Alice, impatiente de profiter de son nouveau statut d’interne. Pendant six ans, on a tous vécu le nez dans les livres. L’internat, c’est une période charnière dans notre vie de médecin : c’est le moment de nous confronter au réel, de pouvoir utiliser nos acquis avec les patients mais aussi de décompresser. Avant de commencer, du bon pied, notre nouvelle et longue carrière."

 

MOTS-CLES

formation , jeunesse , santé

"Une journée capitale dans la vie d’un médecin"

Vincent Puy se félicite du succès du séminaire. Après avoir collecté divers documents et flyers, comme le guide de l’interne, les futurs médecins sont tous venus le rencontrer, sur le stand du Bureau des internes picards (BIP). "En tant que vice-président du Bureau, je me dois d’informer chaque jeune interne pour qu’il se sente à l’aise dans son nouvel exercice. Ce séminaire d’accueil est très important : on peut s’informer sur les différents hôpitaux de Picardie, les aides spécialement attribuées aux internes, les doubles cursus. Et on peut, aussi, collecter des infos sur les assos étudiantes et autres soirées festives, qui font partie de la vie d’un interne. C’est une journée capitale dans la vie d’un médecin."

INFORMATIONS PRATIQUES

Séminaire d’accueil des internes
Le mardi 13 octobre 2015, à Amiens
https://www.u-picardie.fr/ufr-instituts/medecine/bienvenue/ufr-de-medecine-261501.kjsp

A VOIR AUSSI

Le nouveau Campus santé d’Amiens
Une synergie pour la Picardie
 
 
L’information au service de la santé
Se tenir bien informé pour mieux se prémunir des risques
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici