4/05/2015

Wulka Drones sur un nuage

À Saint-Quentin (02)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
2 anciens étudiants de l’Institut supérieur des sciences et techniques (INSSET) développent des drones d’analyse pour l’agriculture de précision. Une start-up nommée Wulka Drones, plusieurs fois récompensée et accompagnée notamment par Entreprendre pour Apprendre, une association soutenue par la Région.
Wulka Drones sur un nuage

C’est l’histoire d’une startup qui a pris son envol et ne semble pas près de retomber ! Son nom ? Wulka Drones. Son credo : la vente de services d’analyse pour l’agriculture de précision, au moyen de drones. Ses créateurs : Benjamin Balga et Cédric Chrétien, 2 camarades de l’Insset de Saint-Quentin en master "Systèmes embarqués". "Actuellement, les drones sont surtout utilisés pour optimiser les consommations d’engrais", remarque Benjamin Balga. "Bien que marginale, leur utilisation est appelée à se développer rapidement dans tous les domaines."

Créée en septembre 2014 à l’Espace Créatis de Saint-Quentin, la start-up a expérimenté ses outils d’analyse sur des parcelles appartenant aux deux géants de la betterave sucrière : le picard Tereos et le belge SES VanderHave. Objectifs pour les industriels : améliorer la sélection des semences. Le concept de la start-up : "Nous prenons sur place des images des parcelles, avant d’analyser les données et de les envoyer aux clients", résume Benjamin.

Au cours de sa première année d’existence, Wulka Drones a été accompagnée par le réseau Entreprendre pour Apprendre Picardie, l’association PlaNet Adam de Saint-Quentin et l’Insset. "L’aventure de la création d’entreprise nous tiraillait depuis longtemps. Pour y parvenir, il nous manquait le coup de pouce salutaire. Car la démarche de créer son entreprise ne s’improvise pas. Et les compétences techniques n’y suffi sent pas."

Les efforts ont payé ! La start-up s’est illustrée dans plusieurs concours. Citons une 3e place à Paris au championnat national EPA, derrière une autre start-up picarde Midnight Energy Drink, et une 4e place à un concours européen à Bruxelles. De bon augure pour la suite !

Plusieurs pistes à l’étude

Cette année, la start-up s’est lancée dans la phase de développement commercial. Multipliant les contacts avec les industriels, elle planche sur un "cloud", une plateforme de données accessible en ligne, et envisage d’étendre ses compétences à la pomme de terre et la betterave fourragère, deux productions en quantité importante en Picardie.

Elle expérimente aussi d’autres types d’analyse, comme la détection des maladies ou des mauvaises herbes. Et songe à se lancer dans l’inspection de sites industriels ou agricoles : centrales électriques, silos à grain, chantiers divers ou carrières. À suivre…

DIAPORAMA

EPA Picardie : un booster de start-up

Le programme start-up est l’une des mesures phares de l’association Entreprendre pour Apprendre. En 2014, l’antenne picarde a accompagné 4 start-up dont Wulka Drones. Recherche d’idées, étude de marché, création, lancement de l’activité… À chaque étape de leur projet, les étudiants bénéficient de conseils de professionnels et d’enseignants aguerris.

http://picardie.entreprendre-pour-apprendre.fr/

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Wulka Drones
Espace Créatis
6, avenue Archimède - 02100 Saint-Quentin
www.wulkadrones.fr

A VOIR AUSSI

Le Picardie Pass Création
La Région encourage les initiatives des entrepreneurs
 
 
J’entreprends en Picardie
Soutien au développement économique
 
 
Tereos, un géant du sucre engagé dans la chimie du végétal
A Origny-Sainte-Benoite, dans l’Aisne
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici