9/07/2012
Commission permanente et Session du 29 juin 2012

Véloroute et voie verte - 2e phase de travaux

Vallée de la Somme

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
La 2e phase des travaux sera engagée en 2012 et 2013. Au programme : l’aménagement de 43,5 km de voies vertes pour finaliser la véloroute et voie verte de la vallée de la Somme, prévue au Contrat de développement région-département de la Somme 2008-2013.

Le Schéma régional des véloroutes et voies vertes

Depuis l’adoption en 2006 du Schéma régional des véloroutes et voies vertes, les véloroutes et voies vertes fleurissent en Picardie. Ces aménagements emmènent les visiteurs à la découverte du patrimoine historique et naturel de la Picardie.
Itinéraires de quelques kilomètres à quelques dizaines de kilomètres, les voies vertes sont destinées à une pratique familiale. Largeur des voies, qualité du revêtement, signalisation le long du parcours, une attention particulière est portée à l’accessibilité. Certaines sont rattachées aux voies nationales et européennes.

43,5 kms de travaux

Suite aux études de définition réalisées en 2008 et 2010, une première phase de travaux a permis d’aménager 20 km de voie verte (entre Cappy et Froissoy, Saillyle- Sec et Corbie, Corbie et Lamotte-Brebière, Montières). La 2e phase des travaux devrait être réalisée en d’ici 2013 et permettra l’aménagement de 43,5 km de voies vertes. Les travaux consisteront en l’abattage de plantations, la réalisation de berges d’infrastructures, la plantation d’arbres…
Les élus ont approuvé le projet de Convention portant sur la 2e phase des travaux ainsi que la contribution régionale qui s’élève à 3 423 547€ soit 45,05 % du montant total des travaux.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici