16/12/2014

Un site Web pour trouver son stage de 3e

http://stages.picardie.fr

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Pour aider les élèves de 3e à décrocher un stage de découverte en milieu professionnel, obligatoire dans leur cursus scolaire, la Région vient d’ouvrir une plateforme Internet dédiée.
Un site Web pour trouver son stage de 3<sup class="typo_exposants">e</sup>

Parce qu’il n’est pas toujours facile, quand on est élève en classe de 3e, de trouver un lieu d’accueil pour effectuer son stage d’observation en entreprise, la Région, en collaboration avec le rectorat, vient de mettre en place un site Internet dédié.

Son objectif : permettre aux jeunes et à leur famille d’avoir accès à des offres de stage, pouvoir y postuler en ligne et, de manière plus générale, y trouver des informations pratiques sur le déroulé de ces séquences d’observation dans le monde du travail.

Recherche simplifiée

Facile d’utilisation, la plateforme constitue une aide précieuse, surtout pour ceux qui ne disposent pas d’un carnet d’adresses leur permettant d’intégrer une entreprise, même pour une courte période. En se connectant sur le site, le collégien peut consulter l’ensemble des offres disponibles non encore pourvues.

Grâce à la géolocalisation, il peut également trouver les entreprises, collectivités ou structures associatives qui, près de chez lui, accueillent des jeunes, ou encore sélectionner les secteurs d’activité qui l’intéressent. Enfin, en lien avec son établissement scolaire, il a la possibilité de candidater.

Un outil pour les entreprises

Pour les entreprises, la mise en place de cet outil offre la possibilité de faire connaître leurs activités, de les rendre plus visibles et plus attractives auprès du grand public. Sur l’ensemble de la Picardie, plus de 12 000 sociétés, collectivités ou structures associatives ont été informées de l’ouverture de la plateforme et invitées à y déposer leurs offres.

Directeur de production de la Franco Argentine, une fabrique de confiture de lait implantée à Sains-Richaumont, dans l’Aisne, Maxime Woirgny a répondu positivement. "Nous sommes tout à fait favorables à la démarche et allons bien sûr y participer. Il est important de pouvoir ouvrir les portes de notre entreprise afin de faire connaître nos produits."

Régulièrement, la Franco Argentine, qui produit 1 000 tonnes de confiture de lait par an, accueille des stagiaires ou des visiteurs. "Permettre à des jeunes de découvrir le monde du travail me semble une excellente initiative", conclut Maxime Woirgny.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici