2/12/2015

Stella Akakpo : la sagesse d’une championne

La Picarde est le grand espoir de l’athlétisme français

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Quelques minutes d’échange avec Stella Akakpo suffisent pour comprendre que les muscles et les performances ne sont pas les seules qualités d’une championne. En outre, il faut "le" mental. Et cette jeune athlète, sprinteuse de son état, originaire de Crépy-en-Valois (Oise) a tout ça. Un cocktail qui laisse présager de beaux "chronos" dans les années à venir.
Stella Akakpo : la sagesse d'une championne

Dans le viseur de Stella Akakpo ? Les Jeux Olympiques de l’été prochain, à Rio… "Enfin, si je suis sélectionnée", prévient-elle d’emblée. Cette sprinteuse n’a que 21 ans, mais surprend beaucoup par son calme, son côté très posé, très zen. Très mature. Pourtant au vu de son palmarès, elle aurait de quoi s’enflammer.

Depuis 2013, elle enchaîne les places sur le podium en catégorie junior mais aussi sénior, entre les championnats d’Europe équipe ou menés en solo, les relais mondiaux. Presque malgré elle. Les championnats du monde senior de Moscou ? "J’ai réalisé les minima de qualification, presque sans le vouloir", sourit-elle. Une belle expérience qui ne l’a pas grisée. "Être forte jeune ne garantit en rien une belle trajectoire en senior, tempère-t-elle. Le haut niveau ? Cela se passe en sénior. On ne se souvient que de ces performances-là." Et même avec 10 ans de sprint dans les jambes, Stella est convaincue d’avoir tout à prouver et à montrer.

ADN de championne

Entraînements, succès, déceptions, moments de doute... Tous les sujets, Stella Akakpo les aborde avec une quiétude rare. La disqualification après la remise de la médaille d’argent du relais 4x100m féminin lors des Mondiaux de Moscou ? Du jamais vu en athlétisme. Mais pas de quoi arrêter la gazelle... "Dans le sport, le mental est essentiel. Prenez la championne du monde en titre du biathlon, Marie Dorin-Habert, sourit l’athlète. C’est à l’approche de la trentaine qu’elle a fini par exploser : j’ai donc encore dix belles années pour arriver au sommet !"

Cette confiance en soi, Stella l’a sans doute acquise à la naissance : dans la famille Akakpo, tous sont sportifs. Entre le hand pour sa maman, le foot pour le frère et le papa. Parfois un peu de course à pied aussi pour ce dernier. " Sauf que je ne cours plus avec lui", s’amuse-t-elle. Sous-entendu : il ne pourrait plus suivre !

Mais ses premières foulées ? Elle les a faites lors du cross du collège, Jean de la Fontaine, à Crépy-en-Valois. Avec trois victoires consécutives. Elle a été alors repérée par l’entraîneur local. Depuis, la spécialiste du sprint a fait son chemin et a vu les titres se succéder : championne d’Europe junior, vice-championne d’Europe du 4 × 100 m, championne de France du 60m en salle... Désormais, ce sont les Jeux Olympiques de Rio, en août 2016, qui sont dans sa ligne de mire.

 

MOTS-CLES

sport

A VOIR AUSSI

La Région soutient les sportifs de haut niveau
Footballeurs, nageurs, athlètes...
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici