14/02/2014

Somepic Technologie, "sculpteur" de précision sur métal

A Bouzaincourt (80)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Depuis 1961, la Société mécanique de précision réalise des pièces mécaniques d’exception, rincipalement pour l’industrie aéronautique. Pour pallier la crise, la PME mise notamment sur l’usinage de pièces métalliques très complexes à haute valeur ajoutée.
Somepic Technologie, "sculpteur" de précision sur métal

Dassault, Aérolia...

En cours d’assemblage, le nouveau jet d’affaires haut de gamme de Dassault, le Falcon 5X, volera avec des pièces métalliques confectionnées par Somepic. Une fierté pour cette PME spécialisée dans l’usinage de petites et moyennes séries de précision.

"Dassault Aviation est le seul assembleur qui accepte encore de travailler directement avec des PME", se félicite Aline Doyen, la PDG. Avec un chiffre d’affaires inférieur à 10 M€ en 2012, l’entreprise picarde de 120 salariés a en effet plus l’habitude de travailler pour les sous-traitants de l’aéronautique de taille mondiale, comme Aerolia à Méaulte ou Zodiac Aerospace près de Compiègne.

Le secteur aéronautique constitue le fer de lance originel de l’activité de la société depuis sa création en 1961. Mais pas seulement ! Somepic, qui n’a pas attendu la crise pour se diversifier, usine également des "pièces d’exception" sur mesure dans des secteurs aussi variés que le ferroviaire, l’équipement sportif — notamment un putter de golf — ou le médical.

L’humain au service de l’innovation

Depuis 1984, elle réalise des implants chirurgicaux très solides en inox et en titane. "À l’époque, c’était une première mondiale", se souvient Aline Doyen. "Nous avions commencé par le marché américain. Il était impossible de pénétrer ce marché sans maîtriser intégralement la traçabilité de nos pièces métalliques".

Une expérience enrichissante qui lui permet de franchir non un "palier" mais "un perron complet" en termes d’organisation et de "rigueur intellectuelle". Mais la marque de fabrique de la PME serait incomplète sans la valorisation de l’apprentissage et du capital humain de ses salariés dont certains sont issus — au grand plaisir de sa PDG — de la "deuxième génération", mais aussi la quasi-absence de turnover et un "esprit de famille" cher aux petites entreprises.

"Course à la taille"

Pour faire face aux baisses de prix qui s’annoncent en 2014 et éviter de perdre des marchés au profit des pays émergents, l’entreprise doit continuer à s’adapter. Une adaptation qui passe notamment par une "course à la taille".

D’ici 5 ans, Aline Doyen prévoit de réaliser un chiffre d’affaires minimum de 20 M€ pour un effectif de 150 salariés, de développer sa prospection à l’international et ses investissements dans des machines-outils 5 axes dernier cri à 500 000 € pièce, et d’accroître sa spécialisation dans l’usinage de pièces métalliques très complexes à haute valeur ajoutée.

"Les industriels", note Aline Doyen, "rechignent encore à usiner certains alliages métalliques, comme le marval à cause de sa forte résistance ou l’inconel, un alliage à forte teneur en nickel, qui résiste aux très hautes températures".

"Ces alliages spéciaux demandent une attention soutenue", assure Christian Rulence, 27 ans de maison comme opérateur sur machine numérique. "Pour éviter une trop forte usure des fraises, il faut suivre scrupuleusement les vitesses de coupe et réduire au maximum les déchets : ces alliages coûtent trente fois plus cher qu’un acier bas de gamme. On n’a pas le droit à l’erreur !"

Retrouvez plus d’infos sur l’industrie en Picardie dans le magazine Agir en Picardie, feuilletable en ligne

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Somepic Technologie
Chemin de Bouzincourt - 80302 Albert
03 22 75 11 66
www.somepic-technologie.com

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici