12/11/2015

Réduire les inégalités d’accès à la santé

Signature du Contrat local de santé (CLS) d’Amiens, le 2 novembre

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le Contrat local de santé est une application concrète du Contrat de ville. Porté par la ville d’Amiens et l’Agence régionale de santé, il associe l’État, le Conseil départemental et la Région. Comme lors du cadre contractuel précédent (PLS), la Région s’investit dans le champ d’intervention de la santé. Le Conseil régional a également été associée aux CLS d’Abbeville, Creil et Soissons.Associations et professionnels de santé peuvent s’adresser au service santé de la ville, dans le cadre du CLS, pour leurs demandes de subventions.
Réduire les inégalités d'accès à la santé

De nombreux professionnels de santé étaient présents à l’hôtel de ville d’Amiens pour s’informer sur ce nouveau contrat. "Le CLS coordonne toutes les demandes de subventions dans le domaine de la santé", nous explique Philippe Demarquois, de l’association Cœur et santé. "Et nous en avons besoin !" de conclure ce membre de l’association de rééducation par la gymnastique de personnes ayant eus des problèmes cardiaques.

L’objectif de ce contrat est double. Etre au plus proche des acteurs de territoire et proposer un interlocuteur unique pour les demandes de subvention, en regroupant partenaires et financeurs. Le CLS se veut un outil de coordination des acteurs de santé.

L’accent est mis sur l’accès au soin dans les quartiers prioritaires, mais l’ambition du contrat amiénois est de faire en sorte que l’ensemble de la population ait accès aux soins.

Ce contrat comporte 3 volets prioritaires :

  • agir sur le déterminant de santé
  • promouvoir l’accès au soin
  • réduire les inégalités d’accès à la santé

Région et santé

La santé est une compétence municipale, mais la Région Picardie réaffirme, par ce partenariat, sa préoccupation pour ce champ d’intervention.

La Région a d’ores et déjà soutenu des projets portés par des associations et centres sociaux. Elle poursuit cet accompagnement d’actions comme le projet "la santé pour tous" porté par le centre socio-culturel d’Etouvie, pour lequel une subvention a été votée en octobre.

Le Conseil régional a soutenu la réalisation du diagnostic ainsi que la mise en place d’une action de formation préalable à la signature du CLS.

 

MOTS-CLES

santé

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici