21/09/2010

Présentation de la politique régionale d’apprentissage

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Après les lycéens, le mois de septembre voit les apprentis reprendre le chemin des CFA et des entreprises pour effectuer leurs stages et leurs formations. Ils seront près de 14 000 cette année en Picardie à se préparer à leur futur métier : agriculture, BTP, industrie, vente, hôtellerie restauration, de nombreux secteurs sont mobilisés.
Présentation de la politique régionale d'apprentissage

De l’aide aux CFA et aux maîtres de stages, en passant par les aides directes aux apprentis, le Conseil régional intervient à tous les niveaux pour soutenir cette voie de formation complémentaire de l’Éducation Nationale, qui sert souvent de recours pour des jeunes en passe de décrocher du système scolaire.

La politique de développement de l’apprentissage menée depuis 2004 par le Conseil régional a permis de créer de nouvelles sections, de nouveaux CFA et un effort accru sur les investissements. Elle s’inscrit de plain-pied dans le Plan régional éducation – formation (PREF), qui fixe pour objectif de permettre à chaque jeune d’aller le plus loin possible dans ses études.

Depuis 2004, la Région a consacré 28 millions d’euros aux investissements dans les CFA.

Les aides versées aux CFA et aux employeurs d’apprentis

La Région participe aux dépenses de fonctionnement des CFA, en complément des autres ressources qu’ils perçoivent. Ainsi 29M€ ont été consacrés en 2009 au fonctionnement des établissements pour couvrir les charges d’énergie, l’achat de matériel pédagogique, etc.

La Région participe également dans certains cas aux travaux de rénovation des CFA. Il convient de préciser cependant que la Région n’intervient qu’au cas par cas, suivant la nature du dossier. Il appartient en effet en priorité aux CFA de mobiliser les recettes issues de la taxe d’apprentissage et les ressources des branches professionnelles pour financer leurs investissements comme leur fonctionnement.

Afin de favoriser le recrutement d’apprentis, qui rencontrent dans certains cas des difficultés à décrocher un stage, la Région verse une indemnité aux employeurs d’apprentis en contrepartie de la formation qu’ils apportent aux apprentis. Fixée à 1 000 € par an et par apprenti, cette indemnité peut être majorée de 1 000 € par an lorsqu’un contrat d’apprentissage est signé par une jeune femme dans un métier réputé masculin, ou inversement par un jeune homme dans un métier réputé féminin.

Les aides versées aux apprentis

Une indemnité de transport, d’hébergement et de restauration est versée aux apprentis pour couvrir une partie des frais engagés pendant leurs formations dans les CFA. En 2009, ce sont un peu plus de 4M€ qui y ont été consacrés.

Comme pour les lycéens, une prime est versée aux apprentis qui entrent en formation pour couvrir une partie des frais engagés pour l’acquisition de matériel pédagogique. En tout c’est un peu plus d’1M€ qui y est consacré chaque année par la Région.

Les chiffres de l’apprentissage depuis 2004

20042009
nombre d’apprentis11 69613 914
pourcentage de réussite au diplôme78, 281
taux d’insertion professionnelle8081

Par secteur
La progression d’effectifs la plus importante (+74 %) se trouve dans le secteur des « métiers du commerce de la vente et de l’animation ». Néanmoins, c’est le secteur du « bâtiment et des travaux publics » qui avec plus de 3 000 apprentis représente 22 % des effectifs de l’apprentissage. Il est à noter sur la période de 2004-2009, une baisse des effectifs sur les secteurs de « l’industrie » et de « l’automobile ».

Par niveau
Les formations par apprentissage dans l’enseignement supérieur ont rencontré un fort succès ces dernières années. Les effectifs d’étudiants apprentis ont plus que doublé depuis 2004. Ils sont plus de 800 aujourd’hui en Picardie.
Il est à noter une progression importante pour les niveaux baccalauréat sur ces dernières années. Si une baisse progressive s’est amorcée sur le niveau CPA ou BEP ce niveau conserve le taux le plus fort soit près de 50 % des effectifs.

Visite du président à l’antenne de Soissons du CFA Académique

Le CFA Académique est le seul CFA public de Picardie, avec les CFA des Chambres d’agriculture. Il a été créé en 2005, à l’initiative de la Région, qui souhaitait développer l’apprentissage dans le secteur public.
Peu à peu, 21 antennes ont été créées, adossées à des lycées. Il compte aujourd’hui près de 800 apprentis sur toute la Picardie.
Dans l’Aisne, il existe 6 antennes du CFA Académique : 1 à Hirson, 2 à Saint-Quentin, 2 à Chauny, et donc 1 à Soissons.

Formations par apprentissage dispensées au Lycée Le Corbusier de Soissons
• Pré-Apprentissage : CPA Multi-métiers
CAP : Maçon / Couvreur
BP : Couvreur
BAC Pro : Restauration en 1+2, Intervention sur le patrimoine bâtiment
BTS : Systèmes constructifs bois et Habitat, Bâtiment

Les apprentis bénéficient de l’internat et de la demi-pension du lycée.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici