8/12/2014

Plat

Suprême de chapon aux morilles, sauce au cidre, gratin de pommes de terre amandine

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Préparation : 30 min. Cuisson : 45 min. Facile.
Plat

Ce plat est proposé par Hubert Poulain, chef au lycée général et des métiers du Val d’Authie à Doullens.

Ingrédients

Pour 6 personnes

  • 6 suprêmes de chapon
  • 15 cl de fond de volaille
  • 30 cl de cidre brut
  • 80 g de morilles sèches
  • 800 g de pommes de terre
  • 3 gousses d’ail
  • 3 tomates
  • 70 g de gruyère râpé
  • Persil ciselé
  • 30 cl de lait
  • 25 cl de crème fraîche
  • 40 g de beurre
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre, noix de muscade

Par ici la recette !

1. Saisir les suprêmes de volaille dans l’huile d’olive, ajouter le cidre brut et laisser réduire. Ajouter le fond de volaille, assaisonner, puis mettre les morilles. Vous pouvez aussi ajouter de la crème fraîche.

2. Éplucher les pommes de terre et les couper en fines lamelles (environ 3 mm), les mettre dans un saladier avec 20 g de gruyère râpé, les gousses d’ail écrasées, le persil, le poivre et la noix de muscade. Bien mélanger le tout.

3. Porter le lait à ébullition puis ajouter la crème fraîche. Mélanger au fouet et passer au tamis.

4. Répartir les pommes de terre dans le plat à gratin préalablement frotté avec une gousse d’ail et du beurre, verser le mélange lait-crème, parsemer du reste de gruyère râpé et de beurre. Mettre au four 45 min à 150°.

5. Couper les tomates en deux, garnir d’ail, de persil et d’une noisette de beurre, passer au four 30 min.

6. Disposer par assiettes le suprême de volaille, les morilles, le gratin de pommes de terre Amandine et la tomate à la provençale.

Suggestion d’accompagnement :
Chinon

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici