2/12/2015

Œufs Nord Europe : les poules picardes ont la côte !

À Doullens (80)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Avec une levée de fonds de 700 000 euros, Œufs Nord Europe, spécialisée dans le conditionnement d’œufs alternatifs, poursuit son développement dans la région Nord-Pas-de-Calais- Picardie. Avec l’idée de conquérir des parts du marché national, mais également européen.
Œufs Nord Europe : les poules picardes ont la côte<small class="fine"> </small>!

Avec 2% à 4% de croissance par an, le marché de l’œuf dit alternatif se porte bien. Alternatif ? L’emploi de cet adjectif pointe "la production non industrielle", à savoir l’œuf au sol, bio, label rouge ou bien encore de plein air. Autrement dit, les poules pondeuses élevées en liberté, mais à grande échelle.

Ce segment a été investi par Pascal Lemaire, à la tête d’Œufs Nord Europe, il y a plus de 10 ans. Et depuis, cette petite entreprise de conditionnement ne connaît pas la crise. Mieux elle en profite. "L’œuf, c’est de la protéine deux à trois fois moins chère que le bœuf", souligne ce patron à la voix énergique et au débit rapide.

Aujourd’hui, Œufs Nord Europe fédère pas moins de 78 producteurs du Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Ils étaient une vingtaine au démarrage. Et dixit Pascal Lemaire, "les marges de progression sont grandes. La production industrielle représente aujourd’hui 60% du marché. Et pour l’heure, la Bretagne est la première région productrice." Pascal Lemaire aimerait bien voir sa région rafler la place de leader.

L’un de ses atouts ? La position stratégique pour cette entreprise de conditionnement, basée à Doullens (aux confins du Pas-de-Calais et de la Somme), à 110 km de Londres, comme aime à le rappeler Pascal Lemaire, offre des perspectives de développement régionales, mais également européennes. "Nous sommes au carrefour de l’Europe". Les œufs made in Picardie prennent le ferry !

Des installations ultra-modernes

"10 millions de consommateurs en Ile-de-France, 8 millions à Lille… on a besoin d’élevage, la Picardie ne peut être qu’une terre de céréales", explique cet agriculteur adepte de la diversification des activités, l’esprit déjà au coup d’après. L’actualité d’Œufs Nord Europe : une levée de fonds de 700.000 euros, dont 250.000 venant de Picardie Investissement. 6 à 7 mois ont été nécessaires pour monter ce dossier

"Pour être compétitif sur ce marché de centimiers, l’automatisation de la chaîne de production est essentielle, commente Marie-Christine Maurice, directrice de participations de Picardie Investissement. Cet apport s’inscrit dans un programme d’investissement de deux millions d’euros, avec l’objectif de doubler la capacité de conditionnement." Soit passer de 150 à 300 millions d’œufs, pour faire d’Œufs Nord Europe le plus gros centre indépendant de conditionnement dans sa spécialité du Nord de la France.

53 grammes – 63s grammes – 73 grammes… les calibreuses automatiques sont à la manœuvre pour constituer les plateaux de 30 œufs… pour finir par élaborer des palettes. Au total, huit robots interviendront à terme sur les quelque 10.000 m² de bâtiment, dont 3.000 m² livrés en 2014. "De quoi supprimer des étapes fastidieuses, manuellement." Mais, ne cherchez pas de boîtes dans les étals au nom d’Œufs Nord Europe. Son créneau ? 100% de sa production est vendu aux marques des distributeurs. Une réussite discrète.

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Œufs Nord Europe
Rue de Rouval - 80600 Doullens
03 22 77 89 99

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici