23/11/2015

Nouvelles sources d’énergie, règne des batteries

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Mais où sont passées les stations-service et les multiprises ? Adieu les recharges journalières et les voitures à essence. Lancée avec fracas en 1991, la batterie lithium-ion (jusqu’alors indispensable aux appareils nomades, mais poussée dans ses derniers retranchements par les industriels) a laissé la place aux batteries lithium/ soufre.
Nouvelles sources d'énergie, règne des batteries

En 2050, ce sont ces batteries "nouvelle génération" qui, cachées dans les capots, font avancer les voitures électriques ! Autre grande nouveauté : l’autonomie énergétique quasi complète est aujourd’hui une réalité, rendue notamment possible grâce à la mise en service d’immenses parcs éoliens ou de fermes solaires.

La "famille" des batteries règne sans partage sur le monde de l’énergie. Les efforts des chercheurs français ont fini par payer : à chaque usage quotidien sa batterie. Les atouts : une recharge rapide, des qualités environnementales et une très grande autonomie. Le "Graal" est même en ligne de mire avec les essais en vol, dans quelques mois, de l’avion de ligne tout électrique et de sa batterie li-air. Dans les maisons, la gestion de l’énergie a été complètement chamboulée.

Tout se limite désormais à… un tableau de bord ! Un compteur connecté gère toutes vos batteries à distance et les recharge sans contact, même à plusieurs mètres. Fini les forêts de câbles. S’il détecte une baisse de performance, votre outil intelligent commande une batterie de rechange au magasin le plus proche, et grâce au réseau de collecte nationale de batteries usagées : c’est gratuit. Vous recevrez la nouvelle chez vous et l’ancienne partira au recyclage.

Ces batteries, indispensables au quotidien, révolutionnent toutes les habitudes de consommation. Une innovation née, développée puis produite par les nouveaux poids lourds de l’industrie mondiale installés à quelques kilomètres du HUB. À Amiens, en Picardie.

L’avis de Mathieu Morcrette, directeur du laboratoire de réactivité et de chimie des solides

"Croire que toute l’énergie nécessaire à la vie quotidienne pourrait être réduite à une batterie est encore une belle chimère, même pour les rêveurs que nous sommes. Mais imaginer que de nouvelles habitudes de consommer et de produire de l’énergie auront émergé, c’est tout à fait possible.

Ayons un peu d’imagination : dans un avenir proche, un nouvel modèle économique verra peut-être le jour. La production d’énergie va devenir participative, généralisée et raisonnée. Les éco-quartiers écloront partout. Dans les villes comme dans les bourgades rurales, on ne jurera plus que par des solutions partagées et des mini-réseaux de production énergétique. Sur les toits des maisons, des panneaux photovoltaïques produiront une énergie commune. Peu chère, et accessible à tous, grâce à un système de stockage énergétique ultra-performant.

Nos travaux de recherche vont dans ce sens. Nous voulons apporter de nouvelles solutions, durables et efficaces, pour transformer l’énergie à moindre coût, la stocker et la mettre directement à disposition du consommateur. De plus, nous optimisons pour demain nos batteries : nous voulons les rendre plus légères, peu volumineuses, et multiplier leurs performances par 5, voire par 10.

Mais nous voulons également un développement éco-compatible et respectueux de l’environnement. La solution d’avenir, notamment pour le stockage stationnaire, résidera aussi dans les batteries organiques ou, encore mieux, dans les batteries au sodium. Logique : la présence de cet élément dans la mer est virtuellement illimitée."

 

Pose de la 1ère pierre du HUB

LOCALISATION

 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici