27/11/2014

Noirot invente les radiateurs et chauffe-eau de demain

A Laon (02)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Avec l’Université de Picardie Jules Verne et la Région, l’entreprise Noirot prépare la prochaine génération d’équipements thermiques du bâtiment, plus intelligente et connectée. Objectif : réduire de 15 % la consommation énergétique d’ici à 2017 grâce à un nouveau centre de recherche à Laon, unique en Europe.
Noirot invente les radiateurs et chauffe-eau de demain

Le projet Alicether

Le projet est ambitieux, à la hauteur des enjeux de la transition énergétique. L’entreprise Noirot lance le projet Alicether dédié à l’analyse, l’intelligence et la communication des équipements thermiques du bâtiment. En partenariat avec l’UPJV et la Région, le projet de cette filiale du groupe Muller, spécialiste européen du chauffage et du confort, prévoit d’ici à 2017 de réduire de 15 % la consommation énergétique des bâtiments grâce à de nouveaux produits innovants.

"Les technologies que nous développons permettront la communication entre les radiateurs, les chauffe-eau et la ventilation", explique Benoît Aucagne, responsable du projet Alicether chez Noirot. "Ces appareils seront capables d’analyser les habitudes des utilisateurs et les caractéristiques thermiques du bâtiment pour adapter leur fonctionnement et optimiser ainsi la consommation d’énergie." Des informations qui seront disponibles pour les occupants sur des interfaces faciles d’utilisation, comme des tablettes ou des smartphones.

Pour réussir ce pari, il reste à lever plusieurs verrous technologiques. "Nous réfléchissons avec Noirot à l’optimisation des informations relevées par les capteurs (température, présence, qualité du confort et de l’air…) et à étudier toutes les interactions existantes entre le bâti et les appareils de chauffage à l’aide d’un modèle dynamique", précise Thierry Langlet, professeur au Laboratoire des technologies innovantes (LTI) de l’UPJV. "Il nous faut aussi élaborer des algorithmes pour que l’appareil prenne la bonne décision en toutes circonstances."

Chambre climatique ouverte aux étudiants

La plupart des expériences auront lieu à Laon, au siège de Noirot, qui prévoit pour l’occasion de doubler ses capacités de recherche et de développement. L’entreprise picarde y réalise son nouveau centre de recherche unique en Europe, dont une vaste enceinte multi-climatique.

Opérationnelles au 4e trimestre 2015, ces installations de pointe seront mutualisées et ouvertes aux étudiants picards pour des actions pédagogiques. "Deux thèses sont en préparation", souligne Thierry Langlet, "une financée par la Région sur la partie "algorithme et optimisation" ; l’autre cofinancée par Noirot et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le cadre d’un dispositif sur la partie thermique du bâtiment."

La Région soutient

Le Conseil régional de Picardie accompagne le projet Alicether à hauteur de 30 % des investissements réalisés pour Noirot et de 100 % pour l’UPJV.

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Noirot
8, rue Ampère - 02000 Laon
03 23 27 31 90
www.noirot.fr

A VOIR AUSSI

Noirot : des radiateurs intelligents qui créent de l’emploi
A Laon (02), Feuquières-en-Vimeu (80) et Esquennoy (60)
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici