2/04/2015

Liaison Picardie-Roissy

Manuel Valls confirme le plein engagement de l’Etat

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Alors qu’a débuté la négociation du contrat de plan Etat-Région 2015-2020, Claude Gewerc a interpelé le Premier Ministre quant à la volonté de l’Etat de mener à son terme le projet de laison ferroviaire Picardie-Roissy. Par un courrier adressé au Président de Région le 25 mars dernier, Manuel Valls vient de confirmer le plein engagement de l’Etat pour la réalisation de cette nouvelle liaison.
Liaison Picardie-Roissy

Le projet de liaison ferroviaire Picardie-Roissy consiste à relier la ligne Creil-Paris à l’interconnexion du TGV par la construction d’un barreau ferroviaire d’environ 6 km. Cette liaison verra circuler à la fois des TGV et des TER en améliorant ainsi significativement l’accès du territoire picard au réseau ferré à grande vitesse et à l’aéroport, et en facilitant les déplacements quotidiens de nombreux Picards vers la plateforme d’emplois de Roissy.

Lors du débat public de 2010, toute la Picardie s’était mobilisée en faveur du projet. Les études menées depuis en ont confirmé l’intérêt socio-économique. Ainsi, en juin 2013, la commission « Mobilité 21 » dans son rapport pour un « Schéma national de mobilité durable » a reconnu le caractère prioritaire de ce projet national répondant « à de pressants enjeux d’attractivité économique et de desserte plus efficace et plus sûre des territoires ».

Le courrier du Président du 11 février dernier :

« Ce projet, dont les études ont débuté il y a une vingtaine d’années est très attendu par l’ensemble de la population et des collectivités picardes », explique le Président. » Il représente un formidable outil de développement local et de coopération territoriale pour la mise en œuvre de stratégies communes. L’attractivité économique de la Picardie en sera considérablement renforcée en matière de recherche et d’innovation, de formation, de tourisme d’affaires, de planification urbaine, en complémentarité avec les territoires franciliens voisins. A l’heure de la négociation du contrat de plan Etat-Région, alors que l’opérateur ferroviaire national vient d’émettre certaines réserves quant aux modalités d’exploitation de la ligne, nous attendons du Gouvernement des engagements fermes et définitifs pour mener ce projet d’envergure à son terme ».

Courrier de Manuel Valls
Télécharger (PDF - 52.1 ko)
 

MOTS-CLES

train , transport