23/11/2015

Les objets connectés sont partout !

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Et si on se laissait porter… C’est un peu l’idée véhiculée par les objets connectés, qui sont devenus les compagnons de notre quotidien. Ils sont partout ! Dans les rues des villes de Picardie, ils ont investi les maisons intelligentes. Complètement autonomes, fabriqués avec des matériaux biosourcés et respectueux de l’environnement, nos confortables logis ne consomment presque plus d’énergie !
Les objets connectés sont partout<small class="fine"> </small>!

Avec l’appui de multiples bijoux de technologie, les experts de la domotique ont fait des merveilles, accessibles à tous. Tout commence sur le pas de la porte : une plaque de reconnaissance faciale a remplacé l’authentique poignée de porte. A l’intérieur, la maison – mise automatiquement en veille la journée – se met en marche. Disséminés un peu partout, des capteurs collectent des informations et les envoient à des écrans tactiles, qui vous informent en temps réel de la consommation des appareils ménagers, de l’heure à laquelle le frigo a passé commande de vos courses au "drive" le plus proche… Assis tranquillement dans votre canapé qui s’adapte automatiquement à votre confort optimal ; vous laissez les objets communiquer entre eux pour répondre à vos moindres désirs. Parfois même sans que vous ayez eu à les formuler !

Votre machine à laver est en panne ? Pas de panique, elle envoie toute seule le motif de son dysfonctionnement au service après-vente du distributeur et contacte elle-même par voie numérique le réparateur. Vous ne savez pas quoi porter aujourd’hui ? Votre dressing intelligent sélectionne la tenue qu’il vous faut, en prenant en compte la météo du jour et vos différents styles vestimentaires. Encore mieux : à l’intérieur de chacun de vos vêtements connectés, une série de capteurs vous informe sur votre état de santé ; votre température corporelle ou votre pression artérielle.

Les objets connectés ne se limitent pas à l’intérieur de votre foyer. On les retrouve dans les voitures qui roulent toutes seules, les musées qui proposent des visites spéciales pour porteurs de lunettes à réalité augmentée, les hôpitaux qui suivent pas à pas vos vêtements pour étudier en instantané vos courbes vitales. Indispensables !

L’avis de David Durand, enseignant-chercheur à l’UPJV

"L’un des premiers objets connectés date de 1874. A l’époque, une sonde est posée à la pointe du Mont Blanc pour mesurer, à distance, la température et la hauteur de la neige au sommet du Toit de l’Europe. Les données sont ensuite directement transmises à Paris, en temps réel. Ce qui n’était encore que confidentiel est aujourd’hui la norme : les objets connectés sont partout et font partie de nos vies. Vous en avez tous, sur vous ou chez vous. Je pense aux ordinateurs, aux tablettes, aux smartphones, mais aussi aux véhicules, aux télévisions, aux montres ou même aux enceintes.

Quel est l’intérêt de ces nouvelles technologies appliquées à notre quotidien ? A chaque utilisation de son objet connecté, l’utilisateur produit une foule de données, les fameuses "data". Ces masses d’informations sont ensuite regroupées – on parle alors de "big data" – pour être stockées puis étudiées, épluchées, interprétées. Ces études permettent ensuite d’affiner les performances des outils en fonction des besoins et d’assister l’utilisateur dans son quotidien. Tout l’enjeu est là : prédire et donner, à partir des usages de milliards d’individus et d’appareils, une réponse adaptée à un besoin et même imaginer les besoins futurs.

On peut très bien penser qu’en 2050, nos usages auront été complètement chamboulés. Le rayon d’action des objets connectés sera alors sans limite. Cela passera par la domotique, mais aussi la santé, le commerce, les transports ferroviaire et automobile, les loisirs… Des quartiers connectés vivront en toute indépendance énergétique. Les maisons intelligentes respectueuses de l’environnement fonctionneront par elles-mêmes, grâce aux informations collectées pendant des années auprès des milliards de citoyens. Les objets connectés accentueront nos envies, et même les devanceront ! Tout reste à inventer, car le monde connecté n’en est encore qu’à ses balbutiements…"

A VOIR AUSSI

Le laboratoire MIS optimise ses drônes
A l’Université de Picardie Jules Verne
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici