4/05/2015

Le plan Ambition bio 2017

Vers deux fois plus d’agriculture biologique

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le plan Ambition bio 2017 donne un nouvel élan aux produits bio, du champ à l’assiette. La Picardie y participe activement.
Le plan Ambition bio 2017

Avec près de 10 000 hectares de cultures biologiques, 250 producteurs agricoles, dont la moitié travaille dans l’élevage, 189 transformateurs et 55 distributeurs certifiés, l’agriculture biologique est en forte progression en Picardie. Depuis 2008, le nombre d’exploitations a pratiquement doublé. Rien qu’entre 2010 et 2012, les surfaces cultivées en agriculture biologique ont progressé de 46 %. Mais cette forte dynamique a ensuite connu un ralentissement en 2012 et 2014, aussi bien au niveau national que régional.

Le programme national "Ambition bio 2017" veut donner un nouvel élan à l’agriculture biologique. Et ce de la production à la consommation, en passant par la transformation et la structuration des filières.

Plus de bio, dans les champs et dans l’assiette

Le premier objectif est le doublement des surfaces bio en cinq ans. Depuis plusieurs années, la Région met en place des outils pour développer cette agriculture. Le Pôle conversion bio, par exemple, étudie la faisabilité technico-économique des projets en accompagnant les agriculteurs. La Région soutient aussi l’installation de nouveaux producteurs bio, ainsi que leur appui technique.

"L’appui de la Région a été primordial pour mon installation, témoigne Marie Simon, maraîchère à Roisel, dans la Somme. Je me suis installée en 2013 en créant Les jardins du Puits Saint-Rémy. J’ai suivi le PARI, Parcours d’accompagnement régional à l’installation. L’aide de 9 000 € lors de mon installation et les subventions à hauteur de 40 % sur mes investissements neufs m’ont permis de réaliser mon projet. Maintenant, je vends mes fruits et légumes sur le marché de Péronne et à deux Amap, associations dont les membres prépayent des paniers de légumes de saison livrés toutes les semaines. "

Marie livre aussi ses salades et radis au lycée Pierre-Mendès-France de Péronne. La Région cherche en effet à mieux structurer les filières bio, notamment pour la restauration hors foyer. Elle a mené des expériences pilotes avec des collèges, lycées et hôpitaux sur trois secteurs. La vente directe concerne un producteur bio sur deux. Pourtant, près de 60 % des produits bio picards sont achetés en grande et moyenne distribution. Les marges de progression de la distribution spécialisée et de la vente directe restent donc très importantes.

Le plan Ambition bio 2017 picard n’oublie pas la transformation, avec un volet Industries agroalimentaires. Il appuie aussi la recherche et le développement, ainsi que la promotion et l’information. La dynamique est lancée, du champ à l’assiette !

 

MOTS-CLES

agriculture , bio

INFORMATIONS PRATIQUES

Plus d’infos sur www.amap-picardie.org

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici