29/01/2014

Le luxe, version Camille Fournet

L’entreprise picarde exporte la qualité française à travers le monde

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Pour les amateurs de "garde temps", ces bijoux de précision et de technologie horlogère, le nom de Camille Fournet résonne d’une façon particulière. Et pour cause : avec près de 70 ans d’expérience, la PME picarde est devenue l’une des références mondiales du bracelet de montre de luxe.
Le luxe, version Camille Fournet

Le luxe : un marché en pleine croissance

Fabriqués en cuir d’alligator, de caïman ou d’autruche, les articles estampillés Camille Fournet s’exportent aujourd’hui à travers le monde. Et notamment en Asie.

"95% de nos produits sont exportés", indique Jean-Luc Déchéry, PDG de Camille Fournet. "Au Japon, nous disposons désormais de 8 corners ; en Chine, nous avons ouvert en 2012 une boutique de 100 m² dans un centre commercial de Pékin. Nous sommes également présents à Macao et à Séoul".

Cette réussite, Camille Fournet la doit à sa stratégie déployée depuis la reprise de l’entreprise en 1994 : mettre l’accent sur l’international, revoir le fonctionnement interne de l’entreprise, pérenniser les relations avec ses clients, marques de luxe et maîtres horlogers.

Une stratégie qui fonctionne

"Il a fallu convaincre que nous pouvions rendre un meilleur service, en étant plus réactif pour le client. Ce service exige une très bonne connaissance des marques et des modèles, ainsi qu’une capacité à produire rapidement des commandes unitaires".

Très connue dans le milieu de l’horlogerie, la PME souhaite désormais imposer sa marque dans le secteur de la maroquinerie. 10% du chiffre d’affaires et est aujourd’hui réalisé grâce à la fabrication d’articles en cuir, tels que des sacs ou des porte-monnaie. Un chiffre qui, devrait, à terme, les 30%.

Dans ce but, Camille Fournet a récemment acquis la société Lavabre Cadet, l’un des derniers maîtres gantiers français. Travaillant notamment pour la haute couture, cette entreprise emploie une dizaine de salariés à Millau, dans l’Aveyron.

"Nos premières collections de gants sortiront en 2014", annonce Jean-Luc Déchéry.

 

MOTS-CLES

artisanat , luxe , tradition

Pas moins de 250 personnes sont employées par la marque de luxe en France. La barre des 300 personnes (effectif monde) sera franchie début 2014.

INFORMATIONS PRATIQUES

A VOIR AUSSI

L’artisanat en Picardie
Filières, salariés, métiers d’arts
 
 
 

EN SAVOIR PLUS

Retrouvez plus d’informations sur Camille Fournet et sur les secteurs de l’économie picarde dans l’ouvrage de Marc Chevallier, "Picardie : L’ambition de l’excellence", feuilletable en ligne.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici