14/01/2015

Le concours Ch’est in picard 2015

Le palmarès a été annoncé le 18 avril 2015, à Amiens (80)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le prix littéraire Ch’est in picard a fait son retour en 2015 avec un thème qui a passionné les amateurs d’Hercule Poirot et du commissaire Maigret : le roman policier pastiche en picard. C’est Régis Lesieux, picardisant, et défenseur de la liberté d’expression, qui a remporté le trophée !
Le concours Ch'est in picard 2015

Faire vivre et évoluer le picard

Ch’est in picard, le concours de littérature picarde, a été lancé en 1993. Il mobilise chaque année l’inventivité et le style de tous les picardisants. "Ch’est in picard ! est le seul concours entièrement dédié à une langue régionale. Il dépasse les frontières géographiques de la Picardie, puisqu’il est ouvert à tous les écrivains de langue picarde - picard, chtimi, rouchi, patois du Nord...", explique Olivier Engelaere, le directeur de l’Agence pour le picard. "Les concurrents peuvent donc être issus de Picardie, bien sûr, mais aussi du Pas-de-Calais, du Nord, du Hainaut ou encore de la Wallonie picarde."

Nouvelle, roman, conte... Tous les genres peuvent concourir. Seule "contrainte" : écrire une œuvre originale, non publiée, en picard. "Le but de ce prix, qui récompense des œuvres intégralement écrites en picard, est double", continue Olivier Engelaere. "Nous voulons dynamiser la création en picard et donner une visibilité maximale aux écrivains picards. Chaque année, nous recevons entre 50 et 70 œuvres originales."

Le jury, composé d’un collège de picardisants, récompense trois œuvres, qui sont ensuite publiées par l’Agence pour le picard.

Une lauréate témoigne

Micheline Waquet se plait à écrire des nouvelles en picard. Son attachement à sa langue de cœur remonte à sa plus tendre enfance. "Mon grand-père, originaire du Nord, parlait un très beau picard. J’ai été bercée par cette langue et j’ai pris plaisir à la redécouvrir, en l’écoutant dans la bouche des anciens, il y a quelques années. Écrire est un retour aux sources, qui me permet de relier avec mes racines."

Habitante d’Ailly-le-Haut-Clocher, elle a participé une première fois au concours de littérature en picard en 2010. Sa nouvelle, Éch temps d’chu tango, raconte l’histoire d’une amie aujourd’hui disparue. "Écrire son histoire, sa rencontre avec son futur mari et sa vie de jeune femme dans le Ponthieu des années 1950, m’a permis de faire le deuil."

Ce coup d’essai s’est avéré être un coup de maître : la nouvelle intégralement écrite en picard a remporté le Premier prix du concours ! "J’ai été très honorée de recevoir cette distinction. J’ai eu l’immense privilège de pouvoir lire mon texte dans le salon de musique de la Maison de Jules Verne, à Amiens. Gagner ce prix permet également de présider le jury du concours de l’année suivante. Ce fut une expérience vraiment très enrichissante."

Deux ans plus tard, alors qu’elle continue à écrire, Micheline Waquet remporte une deuxième fois le Premier Prix, pour son œuvre L’Forche d’Euch Destin. Aujourd’hui, la Picarde participe activement à la vie de la troupe de théâtre de l’amicale des anciens élèves d’Ailly-le-Haut-Clocher, fondée par le père de l’écrivain et poète Jacques Darras. "J’écris maintenant des pièces en picard, qui sont ensuite jouées devant un public toujours plus nombreux. Le picard est une langue qui dépasse les frontières de notre région, qui résonne dans le cœur des anciens et qui sait aussi être moderne. C’est une langue qui vit et qui évolue avec son temps."

Bravo aux lauréats !

Le samedi 18 avril 2015 à 19h, le jury s’est réuni à la Maison de Jules Verne, à Amiens, pour décerner le prix Ch’est in Picard.

  • le 1er prix a été décerné à Régis Lesieux (La Chapelle-en-Serval - Oise) pour "Lampedusa qu’alle mille dins ch’brun vièpe" (Lampedusa qui brille dans la brume)
  • le 2e prix a été décerné à Jean-Marie François (Abbeville - Somme) pour "L’été 14"
  • le 3e prix a été décerné à Gérard Platevoet (Tournai- Belgique) pour "Tapache nocture"
  • Valérie Touron (Ailly-le-Haut-Clocher - Somme) a reçu une mention spéciale du jury pour la pièce de théâtre "Chl’héritache"
  • Joëlle Jonas (Somain - Nord) se voit décerner le Prix du conte pour "El dragon" (Le cerf-volant)
  • le prix du polar en picard a été attribué à Jean-Pierre Champion (Saleux - Somme) pour "In.ne sale affoaire din chés gardins ouvériers" (Une sale affaire dans les jardins ouvriers).

INFORMATIONS PRATIQUES

Agence pour le picard
Prix de littérature en picard
4 rue Lamarck - 80000 Amiens
www.agencepourlepicard.fr/

A VOIR AUSSI

L’Agence pour le picard
Promouvoir une langue et une culture dans tout le territoire
 
 
Une langue qui s’apprend
Après le déclin, la renaissance de la langue picarde...
 
 
Ech webtv in Picard
La langue picarde à l’honneur
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici