30/06/2009
Les chevaux et la Picardie

Le cheval au service du handicap

Les ateliers du Val de Selle : Un lieu unique en France.

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Créés en 1978, avec le concours de la DASS et des collectivités locales, à Conty dans la Somme, Les ateliers du val de Selle sont un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) qui accueille 60 adultes dans 17 ateliers, et aidant ponctuellement en cas de grosses épreuves sportives d’attelage.
Le cheval au service du handicap


C’est au milieu d’un domaine de 12 hectares que se trouvent les ateliers, au coeur de la vallée de la Selle, regroupant 23 communes tournées vers le tourisme vert, ce parc accueille les écoles, des groupes, des établissements du 3e age aussi bien que des personnes handicapées. Le Val de selle est également centre de formation : cocher, éco garde ou technicien de vigilance montée, sanctionné par un diplôme d’état.


Conty est l’un des rares centres de formation disposant à la fois d’enseignants expérimentés et des structures et outils de travail adaptées aux besoins de la discipline. L’enseignement dispensé est classique ou en alternance Il possède aussi son école de cirque, « les enfants de la lune ». Conty est un pôle d’activités équestres parmi les plus reconnus d’Europe. Il y organise les plus importantes manifestations mondiales d’attelage. Les AVS, c’est une école d’équitation et d’attelage, la possibilité de faire des randonnées accompagnées de se préparer à la compétition, de louer une roulotte aménagée pour une journée, une semaine, un week-end. L’hébergement comporte 37 lits, et un restaurant. Cette structure accueille des personnes à mobilité réduite. L’activité équestre s’est toujours donnée pour mission d’entraîner la dynamique des Ateliers et de ses artisans dans une activité économique de qualité.


Aujourd’hui dirigé par Dominique Ducrocq, celui-ci présente l’activité de ces 60 adultes qui ont une reconnaissance de travailleurs handicapés dans un établissement de travail protégé : “le but est de mettre en place des travaux leur permettant d’exister pleinement dans une activité spécifique à chacun, en fonction de leurs possibilités. Elles sont toutes formées, et le but est qu’elles progressent et s’intègrent parfaitement. Pour chacune, il y a des clients en face, donc la qualité doit primer sinon nous les perdont. Les palefreniers ont chacun 5 à 6 chevaux sous leur responsabilité : ils nettoient le box, font les soins au chevaux, les sortent , regardent si tout est normal dans l’attitude du cheval. Ils entretiennent le matériel équestre en cuir et les voitures hippomobiles. Il ont aussi une formation équestre ; ils montent à cheval deux fois par semaine, ils accompagnent les attelages comme groom pour les sécuriser. Ils connaissent bien les réactions des chevaux.” Les AVS accueillent chaque semaine des groupes d’enfants de l’IEM (institut d’éducation motrice), âgés de 2 à 20 ans. Ils sont mis dans des fauteuils allant sur des véhicules hippomobiles adaptés..Les AVS accueillent également des adultes des MAS (maison d’accueil spécialisé), ayant des problèmes mentaux, et des personnes hospitalisées à l’hopital Pinel. A chaque sortie, un des adultes de l’Esaat les accompagne. C’est de l’équithérapie au sens propre du terme. Ils sont acteurs et comprennent bien leur utilité. Tous sont salariés. Pour travailler dans un établissement de travail protégé, il faut que la personne ait une orientation prononcée par la MDPH, au nombre de trois dans la région.


Allain Houard a donné toute sa vie pour ces adultes pour lesquels il a une sensibilité très forte, qu’il définit ainsi : “nous avons bâti une entité cadastrale pour des possesseurs de rien ; nous sommes des gitans du social, autour de chevaux ; ici c’est un lieu de repos, un repaire paisible, laborieux, de reconstruction ; le cheval étant le cheval d’orgueil, le clown, le complice, le porteur de tous les rêves. Les plaisirs de ces adultes ne sont pas exilés, mais caractérisés par l’amour de l’autre dans un rapport diamantaire entre le cheval et eux.”

VOS COMMENTAIRES

Vos commentaires

  • Le 5 mai 2011 à 14:55, par AC davout En réponse à : Le cheval au service du handicap

    Les ateliers du Val de Selle sont un ESAT (et non pas ESAAT), ce qui signifie : Etablisssement et Service d’Aide par le Travail (ou CAT) !

  • Le 9 mai 2011 à 16:47, par David de la Région Picardie En réponse à : Le cheval au service du handicap

    Bonjour,

    Nous vous remercions de nous avoir signalé cette énorme erreur qui n’aurait pas dû être publiée.

    La correction a bien été effectuée.

    Merci encore.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici