21/05/2015

Le Contrat territorial d’objectif du Grand Amiénois

Signature le lundi 18 mai 2015, à Amiens (80)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Claude Gewerc, Président du Conseil régional de Picardie, et Alain Gest, Président du Pays du Grand Amiénois, ont signé le Contrat territorial d’objectifs (CTO) du Grand Amiénois. Un nouveau cadre partenarial et contractuel entre la Région et les intercommunalités picardes.
Le Contrat territorial d'objectif du Grand Amiénois

Le CTO du Grand Amiénois est l’un des premiers contrats signés avec les territoires picards. Il revêt une importance particulière : le Grand Amiénois est le plus grand territoire régional, le plus peuplé, et aussi la zone géographique où est situé le chef-lieu de la Région.

Ce contrat nouveau engage les deux collectivités pour la période 2014-2020. Il sera appliqué en lien avec la périodisation du Programme opérationnel FEDER (Fonds européen de développement économique régional) et celle du Contrat de Plan État Région (CPER). L’avantage : une convergence des moyens, au profit d’une politique d’investissements plus efficace.

Un contrat inscrit dans la stratégie régionale

Les Contrats territoriaux d’objectifs sont fondés sur la base d’un programme stratégique : le Schéma régional d’aménagement et de développement durable du territoire (SRADDT). De ce point de vue, l’importance du Grand Amiénois a été réaffirmée.

Ce Pays est notamment concerné par trois des "Grands Projets" déclinés dans le SRADDT : le projet "Picardie Creil Roissy", le projet "Multimodalité et échanges" et le projet "Côte picarde Vallée de Somme". De plus, le Grand Amiénois dispose d’atouts importants, comme le site aéroportuaire d’Albert-Méaulte ou l’attractivité de sa ville-centre.

Une métropole multipolaire

Amiens est un enjeu majeur pour le développement de la Région. Le Président Claude Gewerc a insisté sur la volonté régionale de s’appuyer sur le maillage de "villes-piliers", qui se partagent les fonctions d’excellence. L’ensemble du territoire picard constitue bien une "métropole multipolaire". À la tête de ce réseau, le chef-lieu de la région : Amiens.

Le CTO a été fondé sur un bilan de territoire partagé, co-élaboré par les services du Conseil régional et par ceux du Pays du Grand Amiénois (notamment l’Agence de développement urbain du Grand Amiénois - Aduga). C’est sur cette base qu’ont été déterminés les axes prioritaires du développement local, en accord avec les priorités régionales.

Le Conseil régional et le Pays du Grand Amiénois ont choisi de concentrer des crédits sur les enjeux les plus prégnants : "accès aux services", "réussite éducative" et "développement touristique".

C’est sur la base contractuelle du CTO que seront discutés les futurs projets de développement du territoire. Une attention particulière sera portée aux projets structurants, qui répondent aux besoins de chaque territoire dans le cadre de la stratégie régionale globale.

CTO Grand Amiénois
Télécharger (PDF - 950.8 ko)

A VOIR AUSSI

Le Grand Amiénois
374 communes
 
 
Les caractéristiques du SRADDT
Objectif Picardie 2030
 
 
Liaison Picardie-Roissy
Manuel Valls confirme le plein engagement de l’Etat
 
 
Le Pôle mécanique et hydaulique d’Albert
Un siècle de savoir-faire picard au service de l’aéronautique
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici