8/04/2015

La ligne Creil-Beauvais se modernise

Un investissement de 40 millions d’euros

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Les travaux de modernisation sont en cours d’achèvement sur la ligne Creil-Beauvais. De quoi satisfaire les usagers en leur offrant des services améliorés.
La ligne Creil-Beauvais se modernise

Pendant 6 mois, les usagers habituels de la ligne SNCF Creil-Beauvais ont subi des désagréments. Mais c’est pour la bonne cause car, si les travaux de modernisation étaient devenus nécessaires, la Région en a profité, avec ses partenaires SNCF et SNCF Réseau, pour procéder à une régénération complète des infrastructures.

Pour SNCF Réseau, "on ne peut pas aller contre le fait que les infrastructures subissent le vieillissement. Nous entreprenons régulièrement des travaux pour les maintenir en état, mais au bout d’un moment, il est nécessaire de les refaire à neuf. C’était le cas de l’axe Creil-Beauvais, devenu très fragile". L’une des conséquences du vieillissement est d’ailleurs que les trains doivent sérieusement ralentir, par mesure de sécurité, à certains endroits et cela peut entraîner une augmentation de la durée des parcours.

Une remise à neuf du matériel et des infrastructures

C’est donc bel et bien une remise à neuf qui a été engagée sur cette ligne ferroviaire non électrifiée. Le gros des travaux sur les infrastructures est intervenu de juillet 2014 à février 2015. S’il existe une petite activité de fret ferroviaire sur la ligne, le plus gros du trafic est dévolu au transport de voyageurs. Pendant cette période, des bus de substitution ont été mis en place pour les usagers. Ils sont un peu moins d’un millier à utiliser cette ligne de manière régulière.

Désormais, l’essentiel du chantier est réalisé, même s’il reste encore des travaux d’accessibilité à finaliser. Pour la partie voie ferrée, une remise à neuf complète de 12 km de réseau a été effectuée. Cela concerne le remplacement du ballast, des rails et des traverses. Pour ces dernières, SNCF Réseau a opté pour des traverses en béton, plus résistantes dans le temps. Des techniques nouvelles pour les rails, avec de longs éléments soudés, qui permettent la diminution du nombre d’éclisses, qu’il faut vérifier régulièrement pour la sécurité. Par ailleurs, cela permet un meilleur confort des voyageurs, notamment pour le bruit.

Il a fallu également procéder à la reconstruction de deux ouvrages d’art. En l’espèce, des ponts permettant le franchissement de cours d’eau. Côté matériel roulant, un redéploiement progressif des rames entre 2015 et 2018 accompagne la modernisation de la ligne. Ainsi, les vieilles rames sont peu à peu remplacées par du matériel plus performant et moderne, comme les Autorails Grande Capacité (AGC 76500), bien dimensionnés par rapport à la fréquentation de la ligne.

Deux tiers des trajets plus rapides

Nouvelles infrastructures, nouveau matériel et nouvelle offre de desserte car, en liaison avec le comité de ligne, la Région a souhaité faire évoluer le service proposé, afin de rendre la ligne plus attractive, en améliorant les temps de parcours. Ainsi, depuis la remise en service, si le nombre de trains quotidiens (28) est équivalent, il a été procédé à la simplification et l’homogénéisation de la grille horaire.

Désormais, deux tiers des trains sont semi-directs et permettent d’effectuer le trajet Creil-Beauvais en moins de 45 minutes. Les autres trains desservent toutes les gares et points d’arrêt de la ligne.

Des travaux d’accessibilité en cours

Bien entendu, ce vaste chantier a été également l’occasion de travailler sur l’accessibilité, en particulier pour permettre la bonne circulation des personnes à mobilité réduite. D’une part, en rehaussant les quais, afin qu’ils soient au niveau du seuil des rames, mais également en modernisant les gares et les installations d’accueil des voyageurs.

En 2015, le mobilier des gares va être changé, ainsi que l’éclairage et la signalétique. Des portes automatiques, des balises sonores et des rampes d’accès seront installées pour éviter les marches. En gare de Beauvais, des ascenseurs ont été installés pour accéder aux quais. Ces travaux d’aménagement sont actuellement en cours de finition et, pour éviter la gêne, ils sont réalisés de nuit. À l’avenir, toutes les gares du tracé seront désormais en accessibilité. Celles de Montataire, Mouy et Hermes restent à finaliser.

 

MOTS-CLES

train

Le plan accessibilité en Picardie

À ce jour, sur les 41 gares qu’il est prévu de rendre accessibles en toute autonomie, 17 sont déjà accessibles, dont Abancourt, Laon et Tergnier ; 12 sont en cours de réalisation, dont Beauvais, Abbeville et Noyon, et 12 autres sont programmées, notamment Compiègne, Creil et Saint-Quentin.

A VOIR AUSSI

Les comités d’étoile ferroviaire 2015
6 rencontres programmées en Picardie
 
 
Avec le Régiolis, prenez un train d’avance
La nouvelle génération de moyens de transport arrive en Picardie
 
 
Le train en Picardie : qui fait quoi ?
SNCF, Conseil régional, État...
 
 
Inauguration des ascenseurs en gare de Beauvais
Une nouvelle étape dans la mise en accessibilité des gares de Picardie
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici