10/07/2015

La bande dessinée, version Philémon

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Début 2015, la Région lançait W@nted Connexions, un grand concours pour dénicher les talents de demain. Un nom s’est vite détaché du lot : Philémon. Rencontre avec un ado aussi impertinent que pétri de talent.
La bande dessinée, version Philémon

Son prénom résonne déjà comme un clin d’œil au personnage de BD imaginé par Fred, bien connu des amateurs de bulles. Son look, ensuite, colle assez bien avec l’image classique de l’adolescent de douze ans. Sauf que derrière ses cheveux aussi bruns que bouclés, son sourire ravageur et, surtout, son œil rieur, se cache un humour décapant que Philémon se plaît à coucher sur papier. "Au départ, comme n’importe qui, j’ai dessiné tout petit à l’école, à la maison. J’ai juste continué pour me perfectionner. Ce que je réalise, tout le monde pourrait y arriver ! Il suffit d’un peu d’entraînement." Modeste, le jeune dessinateur a pourtant un sacré coup de crayon.

Sur le chemin de l’école, en cours de musique, à la maison avec son chat… il suffit de pas grand-chose pour que les idées et la plume de Philémon partent dans tous les sens. "Je m’inspire de tout ce qui se passe à côté de moi, des petits riens. Le moindre détail qui me fait rigoler, je le dessine ou je le peins à l’aquarelle. Et après, je scanne mon “œuvre” pour la mettre sur mon blog en ligne : Crétinland"

Génie au travail

"Je préfère être tout seul pour dessiner. En même temps, vu que je travaille dans la cuisine, je suis rarement seul. Alors je dessine avec des gens autour. Et sinon, je vais dans ma chambre. Ici, c’est un peu comme dans ma tête : ça ressemble à un gros bazar, mais c’est très organisé, en fait." Philémon a façonné son repaire. Accrochés sur les murs ou directement esquissés sur le papier peint, des dessins, bien sûr. Au sol ou sur les étagères, des figurines colorées, des personnages en pâte à modeler, un Monsieur Patate remasterisé… et des dizaines de feuilles griffonnées, posées non loin d’une bibliothèque très fournie.

"Ma référence ultime, c’est Boulet, un dessinateur français. C’est avec son site Internet, Bouletcorp.com, que j’ai commencé à vouloir mettre mes dessins en ligne." Avec succès : aujourd’hui, Philémon compte plusieurs dizaines de visiteurs quotidiens de son blog. Sa dernière inspiration, l’artiste l’a d’ailleurs directement tirée des commentaires de ses lecteurs. "Je revisite les dessins animés et je travaille sur La Petite Sirène."

Pour voir les nouvelles planches de Philémon, rendez-vous sur Crétinland : http://trucrigolo. canalblog.com

DIAPORAMA

Philémon aux W@nted Connexions

INFORMATIONS PRATIQUES

A VOIR AUSSI

A l’UPJV, on planche sur la bande dessinée
A Amiens (80)
 
 
Agir en Picardie n°172
Testés et approuvés, les coups de cœur de l’#étéenpicardie !
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici