4/05/2015

La Sucrerie conjugue passé et avenir

À Francières (60)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Ateliers ludiques, visites pédagogiques, valorisation du patrimoine… L’association Planète Sciences Picardie fait vivre la Sucrerie de Francières, dans l’Oise, ancien fleuron de l’industrie locale tourné vers l’avenir, les agroressources et la chimie verte.
La Sucrerie conjugue passé et avenir

Aujourd’hui animée et gérée par l’association Planète Sciences Picardie, la Sucrerie de Francières a connu plusieurs vies. Construite en 1829, la première sucrerie industrielle de la région a fonctionné pendant 140 ans. Après plusieurs années de travaux pour rénover les bâtiments, témoins de la mémoire industrielle et de la vie des ouvriers, la sucrerie rouvre en 2012. À l’époque, c’est l’Association pour la sauvegarde de la sucrerie de Francières qui accueille le public lors de visites patrimoniales. Elle décide ensuite de passer le relais à Planète Sciences Picardie.

Dès lors, le site trouve un nouvel essor et développe des propositions inédites destinées au public, en plus des visites : médiation autour du patrimoine industriel, ateliers pratiques sur les thèmes du sucre, des agroressources et de la chimie végétale…

Le sucre sous toutes ses formes

"Les visites et ateliers sont proposés toute l’année aux groupes, scolaires, centres de loisirs et comités d’entreprise sur réservation, mais aussi aux individuels les premiers week-ends de chaque mois et chaque week-end de juillet-août", confie Élise Aubert, responsable de la Sucrerie.

Selon l’atelier, il faut revêtir une blouse, des gants et des lunettes de protection afin de réaliser les manipulations en laboratoire, avec l’assistance d’un médiateur scientifique. Les apprentis chimistes peuvent découvrir les étapes du processus de transformation du sucre, de la récolte des betteraves au conditionnement, en passant par le découpage, l’extraction et la cristallisation. Une visite interactive, visuelle et olfactive, retrace les origines du sucre et l’utilisation des coproduits (déchets après transformation). L’atelier "Le sucre dans tous ses états" donne l’occasion de procéder à des expériences : dissolution dans l’eau, évaporation, saturation…

Pour sa participation au Printemps de l’agriculture, la sucrerie lance une activité autour du lin : on récupère les lipides présents dans les graines, que l’on met ensuite en contact avec de l’eau afin d’obtenir un produit gélifiant… que l’on peut s’appliquer dans les cheveux ! C’est le principe du mucilage. Enfin, un centre d’interprétation permet au public d’apprendre, tout en s’amusant, l’utilisation non alimentaire des végétaux et de mieux appréhender les enjeux environnementaux.

La Picardie pionnière de la chimie verte

La Sucrerie développe des activités autour des agroressources et de la chimie verte, domaines que la Picardie a su investir très tôt. "Notre rôle est d’expliquer les enjeux de cette filière encore méconnue du grand public et d’être un vecteur d’information pour les emplois de demain."

DIAPORAMA

Le Printemps de l’agriculture à Francières

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

La Sucrerie de Francières
"Centre d’interprétation de l’industrie sucrière"
12, hameau de La Sucrerie
Route départementale 1017 - 60190 Francières
www.la-sucrerie.picardie.fr

A VOIR AUSSI

Une nouvelle vie pour la sucrerie de Francières
Un centre d’interprétation du sucre unique en France
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici