27/04/2011
Recherche et innovation

La Picardie porte la voix des régions à Bruxelles !

Le 14 avril 2011 au Comité des Régions

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le 14 avril dernier, Claude Gewerc a présenté, devant le Comité des Régions à Bruxelles, un projet d’avis relatif au « cadre stratégique commun pour le financement de la recherche et de l’innovation dans l’Union européenne ».
La Picardie porte la voix des régions à Bruxelles<small class="fine"> </small>!


Adopté à la quasi-unanimité par la Commission éducation du Comité des Régions, cet avis reconnaît le besoin d’une politique européenne forte pour la recherche et l’innovation. Il a notamment pour objectif d’influencer la Commission européenne qui soumettra, d’ici la fin de l’année, une proposition législative concernant les dépenses en matière de recherche et d’innovation au titre du budget post 2013. Prochaine étape le 30 juin, où l’avis sera voté en session plénière par l’ensemble des membres pour son adoption définitive.


Un levier majeur pour le développement des territoires


L’avis exprime d’abord la nécessité absolue d’augmenter le budget de l’Union européenne (UE) destiné à la recherche, qui ne représente que 4 % de celui financé par le secteur public en Europe. Il propose également de faire des collectivités territoriales le niveau privilégié d’articulation entre les stratégies des programmes nationaux et européens de recherche et d’innovation. Ceci pour être au plus près du terrain et observer les potentiels aux niveaux local et régional. Il défend un modèle de connaissance partagée où l’UE doit favoriser la participation de partenaires issus de régions encore en retard en matière de recherche à des projets conduits par des scientifiques de renom. Enfin, il affirme que si la stratégie d’innovation de l’UE doit reposer sur une base scientifique forte, elle a aussi besoin d’une solide politique industrielle. En effet, il faut encourager l’innovation dans les entreprises si l’Europe veut rester un leader économique mondial.


Pour le respect des hommes et de l’environnement


Mettre l’innovation au service du développement durable pour le bien-être de chacun. C’est cette vision que la Picardie souhaite partager. L’innovation ne concerne pas seulement le progrès scientifique et technologique ; elle doit aussi s’appliquer aux domaines sociaux et environnementaux, à notre quotidien, par exemple dans le cadre du système éducatif ou dans le monde de travail.


En outre, la Picardie s’inquiète d’une réduction des aides européennes à son égard, lors du prochain budget pour la période 2014-2020, en raison du manque d’ambition européenne de certains États-membres dans un contexte de crise globale. C’est pourquoi elle s’est engagée récemment avec huit autres régions françaises à faire reconnaître par l’UE le statut de « régions intermédiaires » auquel pourrait souscrire la Picardie ; entre les régions de la « compétitivité » et celles de la « convergence ». Appuyé par la délégation Picardie à Bruxelles, le Président Gewerc s’est déplacé le 13 avril dans la capitale européenne afin de faire entendre aux Commissaires européens la voix des territoires. Car la Picardie a besoin du soutien de l’Europe pour poursuivre ses efforts en matière de recherche et d’innovation qui lui permettront de bâtir la croissance et les emplois de demain.

Claude Gewerc est membre du Comité des Régions (CdR). Fondé en 1994, cet organe consultatif est composé de représentants des autorités régionales et locales d’Europe. Il compte 344 membres dont 24 Français nommés pour quatre ans sur proposition des États. La consultation du CdR est obligatoire pour toute proposition formulée par la Commission européenne dans un domaine ayant des répercussions au niveau local ou régional (cohésion économique et sociale, transports, santé, éducation…). Le CdR peut en outre élaborer des avis d’initiative, ce qui lui permet de faire figurer certaines questions à l’ordre du jour de l’UE.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici