19/12/2014

La Picardie met le cap sur l’Asie du Sud-Est

Une action menée dans le cadre du PRIE

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Du 19 au 26 novembre 2014, la Région a accompagné en Malaisie et Indonésie une délégation composée de six entreprises, d’un pôle de compétitivité et de deux établissements d’enseignement supérieur picards. Une des premières actions menées dans le cadre du Plan régional d’internationalisation des entreprises (PRIE).
La Picardie met le cap sur l'Asie du Sud-Est

Prospecter ensemble pour mieux exporter

Avec son taux de croissance annuel à deux chiffres, le marché du Sud-Est asiatique fait partie des cibles prioritaires pour l’exportation du "made in Picardie". Logique : l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) représente 2,4 % du PIB mondial et regroupe plus de 600 millions de consommateurs ! Pourtant, cette vaste zone géographique ne s’ouvre que depuis quelques années aux importations étrangères.

"L’ASEAN représente un marché 7 fois plus grand que la France", révèle Arnaud Moreau. Ce responsable du développement international de la société Alkor Draka, basée à Liancourt (60), veut conquérir l’Asie. "20 % de notre chiffre d’affaires sont liés au grand export. Nous avons des clients importants aux États-Unis, en Afrique, mais nous ne sommes pas encore présents dans l’ASEAN. C’est un immense marché, en pleine mutation, où tout va très vite ! C’est maintenant qu’il faut agir, pour s’implanter durablement."

Consciente du très fort potentiel de cette zone du globe pour les entreprises picardes, la Région a donc coordonné - avec le concours d’UBIFRANCE, du Ministère des Affaires étrangères et des Conseillers du commerce extérieur français (CCEF) - une mission de prospection en Malaisie et en Indonésie. Étaient présents sur place des représentants du pôle Industries & Agro-Ressources (IAR), de l’Université de technologie de Compiègne (UTC), de l’Institut polytechnique LaSalle Beauvais et des entreprises Motima, Autexier, Ensival Moret, Alkor Draka, Paris Saint-Denis Aero et Metarom.

L’originalité de la démarche réside dans son caractère collectif et multisectoriel : pour la Région, les universités aussi ont leur place dans ce type d’événement. Ce sont ces établissements d’enseignement supérieur qui peuvent faciliter, grâce à leurs réseaux internationaux, l’ouverture des marchés étrangers aux entreprises picardes.

"Un soutien régional indispensable" - Arnaud Moreau

Le programme de la semaine en Malaisie et en Indonésie était rythmé par de très nombreux rendez-vous avec des clients et partenaires potentiels. Le temps d’entretiens personnels, les entrepreneurs picards ont pu présenter leurs domaines de compétences et détecter de nouvelles opportunités commerciales. La délégation a également été reçue par les ambassadeurs de France dans ces deux pays.

Arnaud Moreau faisait bien partie du voyage. "Alkor Draka est n°1 mondial de la fabrication de films PVC flexibles. Je suis allé en Asie pour présenter nos produits, mais aussi pour prospecter et prendre la température du marché. Grâce au travail en amont indispensable de la Région et d’UBIFRANCE, qui ont parfaitement ciblé les entreprises locales, j’ai pu nouer des contacts sérieux avec une société de 10 000 personnes qui est intéressée par notre expertise. Je prévois de revoir les dirigeants d’ici mars 2015. Cette mission est donc un vrai succès."

Même enthousiasme pour Sébastian Rieder de LaSalle Beauvais, qui s’est rendu en Malaisie et en Indonésie pour présenter la qualité de l’enseignement supérieur en Picardie. Accompagné d’un collègue de l’UTC, il a pu collaborer avec des établissements malaisiens et indonésiens.

"Au cours de mon séjour, j’ai rencontré les représentants de six universités, participé à deux salons professionnels à Kuala Lumpur, assisté à des conférences données dans l’ambassade de France en Malaisie", liste le chargé de mission à l’international de l’Institut LaSalle Beauvais. "Le cursus de nos étudiants comprend un séjour à l’étranger : j’ai donc pu voir très concrètement comment ils pourraient être accueillis ici, mais aussi comment les étudiants asiatiques pourraient venir à Beauvais, dans le cadre de programmes universitaires internationaux. Ma présence a permis aussi d’engager des discussions pour mener des projets de recherche communs. Et pourquoi pas, dans un avenir très proche, nouer de nouveaux partenariats franco-asiatiques ?"

Le PRIE Picardie

Le Plan régional d’internationalisation des entreprises répond aux enjeux stratégiques de développement à l’international. Son ambition :

  • pérenniser les démarches à l’export des entreprises en favorisant les parcours structurés
  • favoriser les secteurs forts et les destinations majeures, pour encourager les entreprises picardes à conforter leur développement à l’international
  • encourager l’innovation pour conquérir de nouveaux marchés
  • faciliter les démarches à l’international
  • renforcer la présence, le rayonnement et l’attractivité de la Picardie à l’étranger

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

A VOIR AUSSI

Plan régional d’internationalisation des entreprises
Accompagner les entreprises à l’international
 
 
Les entreprises picardes se tournent vers l’international
Une pratique soutenue par la Région
 
 
L’Asie du Sud-Est, nouvel eldorado pour les entreprises
Journée d’informations sur l’ASEAN
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici