20/05/2011
C’est voté

L’économie littorale : un des premiers secteurs economiques régionaux

Mesures votées le 20 mai 2011

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
La pêche artisanale, l’aquaculture et les autres activités maritimes représentent un secteur dynamique et fait partie la culture régionale.

13 150 € pour l’association des ramasseurs de salicornes de la Baie de Somme

Les salicornes, plantes emblématiques de la Baie de Somme, font vivre durant la saison de production près de 150 familles. Avec une production de 800 à 1000 tonnes, le gisement picard fournit plus de 80% du marché national et alimente également à l’export les pays européens voisins.

L’association souhaite former plus de pêcheurs à pied, communiquer sur l’édition d’un ouvrage, organiser la fête de la salicorne, poursuivre l’entretien de la concession,lutter contre la spartine et poursuivre la démarche de l’obtention de l’AOP (Appellation d’Origine Protégée).

10 000 € pour l’organisation des rencontres de l’aquaculture au Touquet Paris Plage et Boulogne sur Mer les 12 – 13 et 14 mai 2011

Précédemment organisées à Bordeaux, Lyon et Biarritz, les rencontres interprofessionnelles de l’Aquaculture sont le rendez vous incontournable de la filière aquacole française.

Les rencontres interprofessionnelles de l’Aquaculture ont pour objectif de faciliter les échanges, les transferts de compétences dans la filière par la tenue de forums thématiques et de conférences sur des sujets d’actualité, de mobiliser les professionnels sur la communication de leur métier et de leurs produits auprès des consommateurs, de promouvoir la diversité de la filière aquacole (continentale et marine).

14 050 € pour le soutien du poste d’animation dans le cadre du développement durable des activités maritimes dans les estuaires Canche, Authie, Somme

Le territoire des trois estuaires de la Canche, de l’Authie et de la Somme a été désigné comme lauréat de l’appel à projets « pour un développement durable des zones côtières tributaires de la pêche et de l’aquaculture » financé à hauteur de 500 000 € par l’axe 4 du Fonds Européen pour la Pêche ainsi que par l’Etat, les collectivités et les porteurs de projet.

Une chargée de mission a été recrutée par la structure porteuse du programme pour assurer l’animation de la démarche, l’appui aux porteurs de projets, le fonctionnement du comité de programmation, le suivi de la réalisation du plan de développement.

 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici