1er/09/2015

L’Europe soutient le Canal Seine-Nord et le port de Calais

13 milliards d’euros pour les réseaux transeuropéens de transport

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le 10 juillet 2015, la Commission européenne a approuvé la liste des 276 projets qui seront cofinancés par le Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (ou Connecting Europe Facility), suite à l’appel à propositions 2014, à hauteur de plus de 13 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux transeuropéens de transport.
L'Europe soutient le Canal Seine-Nord et le port de Calais

Les Régions Picardie et Nord-Pas de Calais sont notamment soutenues par le biais des projets " Seine-Escaut 2020 " et " Calais Port 2015 ", respectivement dotés de 980 millions d’euros et 82 millions d’euros.

Les deux projets répondent en effet pleinement aux objectifs promus par le Programme européen des Réseaux Transeuropéens de Transport, (appelés RTE-T).

« Seine-Escaut 2020 » permettra de construire le chaînon manquant du réseau de fret fluvial à la croisée entre l’axe Mer du Nord – Méditerranée et le corridor atlantique. Le projet comprend des études et des travaux dans l’Oise, le Nord-Pas de Calais, en amont et en aval de la Seine et dans les régions de Wallonie et de Flandres. Les effets positifs attendus, outre le développement économique des territoires, concernent la gestion du trafic, le report modal, la lutte contre la congestion et l’interopérabilité.

" Calais Port 2015 " vise l’amélioration et l’élargissement des capacités d’accueil du port de Calais pour répondre aux forts enjeux de développement du trafic transmanche et de l’augmentation de la taille des navires et des porte-conteneurs. Les actions prévues favoriseront également l’intermodalité rail-route-mer (autoroutes ferroviaires et autoroutes de la mer).

D’autres types de projets sont cofinancés par le Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe, notamment pour lever des goulets d’étranglement autour de métropoles importantes (comme Paris, Lyon, Bordeaux…), développer des corridors de fret ferroviaire (Mer du Nord - Méditerranée), harmoniser le système de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS), ou encore développer des infrastructures de carburant alternatif pour le fret fluvial, maritime et ferroviaire.

 

MOTS-CLES

Europe , transport

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici