4/05/2015

Isagri, cultivateur de technologies

À Tillé (60)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Leader européen des applications informatiques agricoles, Isagri prévoit la création de 300 postes en CDI d’ici 4 ans. Une stratégie axée sur l’innovation.
Isagri, cultivateur de technologies

Peu d’entreprises peuvent se targuer d’une telle expansion. En ces temps de morosité économique, la croissance à deux chiffres d’Isagri – supérieure à 10 % par an depuis sa création en 1983 – ferait pâlir d’envie de nombreux dirigeants d’entreprise. Installé à Tillé depuis 1996, le groupe beauvaisien est devenu - et de loin - le numéro 1 européen des nouvelles technologies destinées à l’agriculture, la viticulture et la profession comptable. Il a engrangé en 2014 un chiffre d’affaires de 145 millions d’euros, dont 95 millions pour son pôle informatique.

"Nous avons la chance de bénéficier d’un marché porteur", souligne Jean-Marie Savalle, le PDG d’Isagri. "En tant que chefs d’entreprise, les agriculteurs, leurs conseillers et comptables ont besoin d’outils fiables et complets de gestion, de comptabilité, d’analyse." Une optimisation de la conduite d’une exploitation qui s’ajoute aux contraintes réglementaires : "L’Union européenne impose une réglementation de plus en plus drastique. Désormais, il devient très difficile de gérer une entreprise sans aide informatique, sous peine de se voir fortement pénalisé. Par exemple, la liste des produits phytosanitaires et les conditions d’épandage sont très fermement encadrées. Les agriculteurs doivent accéder très rapidement à l’ensemble de ces informations."

Leader incontesté

Chaque année, Isagri injecte 15 millions d’euros pour accompagner l’évolution des nouvelles technologies. Parmi ses innovations, citons le premier ordinateur permettant de piloter une exploitation depuis un tracteur muni d’un GPS, sans toucher le volant ; ainsi qu’une tablette adaptée pour la gestion du troupeau depuis la salle de traite. Des investissements qui impactent les effectifs. Le groupe compte actuellement 1 400 collaborateurs dont la moitié à Beauvais, et 150 salariés dans 11 pays. Pour l’instant, car d’ici 4 ans, 300 postes devraient être pourvus en CDI.

Une politique de recrutement massif – essentiellement en Picardie – qui fera la part belle aux développeurs informatiques et aux conseillers techniques logiciels. "Notre métier consiste à traduire en langage informatique les besoins de nos clients en tenant compte des dernières évolutions techniques et réglementaires", indique Grégory Joz, 30 ans, l’un des responsables de l’équipe de 9 développeurs chargée de la gestion des troupeaux ruminants.

"À chaque réactualisation, notre logiciel devient plus intuitif, plus facile d’utilisation. En outre, il gère une masse d’informations toujours plus importante, comme la posologie des médicaments pour les animaux, ou l’intégration automatique de données issues des laboratoires. Gain de temps appréciable pour le chef d’exploitation."

Développeurs informatiques recherchés

Recruté en 2006 à sa sortie de l’école, Grégory Joz a suivi une formation d’agronome spécialisé en nouvelles technologies. Un double profil très recherché. "Au niveau du recrutement, nous privilégions aujourd’hui les compétences informatiques sur la connaissance des métiers liés à l’agriculture", souligne Jean-Marie Savalle. "De plus en plus spécialisée, l’informatique demande des aptitudes croissantes et pointues."

Isagri, l’agriculture technologique

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Isagri
Avenue des Censives - 60000 Tillé
03 44 06 40 00
www.isagri.fr

A VOIR AUSSI

Le machinisme agricole creuse son sillon en Picardie
Un secteur qui ne connaît pas la crise
 
 
Une chaire "Agro-machinisme et nouvelles technologies" à LaSalle Beauvais
L’agro-machinisme en route vers le futur
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici