6/05/2015

Le Potager des Étournelles a fait son cirque

Le 23 mai 2015, à Breuil-le-Sec (60)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Acrobaties et jongleries en musique, univers décalé et loufoque, la compagnie de cirque BAM a investi le Potager des Étournelles à Breuil-le-Sec, pour la 7e édition de Jardins en Scène. Une "carte blanche" pleine de surprises.
Le Potager des Étournelles a fait son cirque

Il y avait les jardins à la française, au goût prononcé pour la perfection et la taille savante des végétaux. Les jardins anglais à l’esthétique privilégiant, au contraire, la redécouverte de la nature sous son aspect sauvage, sinueux et poétique. Et les jardins à la picarde ! En initiant la saison culturelle Jardins en Scène en 2008, la Région, en partenariat avec le Comité régional de tourisme, a créé en quelque sorte un nouveau type de jardin. Un jardin accueillant et animé par des spectacles enchanteurs où le partage se mêle à la convivialité.

Jardins en Scène revient donc pour une nouvelle saison riche en émotions. Et avec elle, son cortège de musiciens, de comédiens, de marionnettistes, d’acrobates, ou de plasticiens. Plus de 60 événements – une dizaine de plus que l’an dernier – seront organisés de mai à octobre aux 4 coins de la Picardie. Des événements qui accueillent chaque année plusieurs milliers de visiteurs sensibles à une programmation foisonnante et éclectique dans des lieux remarquables : jardins potagers, botaniques, historiques, ouvriers et même aquatiques. Autant de sites propices à la balade et à l’évasion qui font la richesse du patrimoine picard.

À Breuil-le-Sec, près de Clermont, il y a le Potager des Étournelles. Un potager coloré et foisonnant, des arbres majestueux, une ancienne ferme aux allures de manoir et sa grange à la charpente robuste, de vastes étendues d’herbe, un étang et sa petite île reliée par deux ponts. Ce paysage de carte postale a séduit les artistes de BAM. Une compagnie de cirque moderne venue de Corbie qui y a insufflé un grain de folie.

Patrimoine à transmettre

Entre église et village, le Potager des Étournelles cultive son histoire. Ici, un capital culturel et patrimonial se transmet à chaque génération depuis plus de 150 ans. Une aventure qui débute en 1848 quand les ancêtres d’Élisabeth Lang, la maîtresse de maison, demandent à Louis-Sulpice Varé un aménagement des prairies plates entourant la ferme en potager, verger et jardin d’agrément. L’homme est considéré comme une pointure. Il a d’ailleurs réalisé plusieurs jardins pour la famille Bonaparte.

Conservé soigneusement dans les archives familiales, le plan est réalisé en entier, nécessitant d’importants travaux de terrassement, nivellement et plantation. Sur 5 hectares, dont 3 ouverts actuellement aux visiteurs. Depuis, ce lieu est un havre de paix pour fleurs, plantes et autres légumes de saison. Abrité par de hauts murs de pierre, derrière une petite barrière en bois, le potager se découvre d’un seul coup d’œil sur plus de 6 000 m². Presque par magie !

Une grande parcelle composée de 8 carrés bordés de buis et de contre-bordures peuplées de vivaces et d’arbres fruitiers en quenouille ou en cordon. Ici, point de légumes de collection ou de fleurs exotiques ! Mais des végétaux du quotidien cultivés avec passion et amour. Bichonnés, choyés, caressés, admirés, taillés. "J’aime parler aux plantes", confie Élisabeth Lang. "Ce sont des organismes vivants. Je les connais individuellement. Et je peux même en faire la biographie. Parfois, je pleure sur leur sort. Et je suis heureuse quand elles se portent bien."

Le Potager des Étournelles a vécu récemment des moments difficiles. "Après le décès de mes parents, j’ai souhaité que le domaine reste vivant", souligne Élisabeth, qui a tout de suite accepté la proposition du Conseil régional d’ouvrir ce lieu serein et reposant proche de la nature aux visiteurs et spectateurs de Jardins en Scène. "Je suis persuadée que les plantes sont sensibles à la musique". Nul ne doute que BAM, qui avait reçu carte blanche pour cet événement, a mis un point d’honneur à séduire végétaux et visiteurs.

"Voyage au long court"

Créé en 2008 par cinq artistes issus du Centre national des arts du cirque à Châlons-en-Champagne, BAM cultive un univers loufoque, drôle, décalé et déjanté. La compagnie a proposé un "voyage au long court", depuis la fin d’après-midi jusqu’en soirée. Plusieurs spectacles courts, à travers le parc, entrecoupés de pauses conviviales.

Tout d’abord dans le jardin, près du potager, une balade circassienne a amené le public d’un numéro à l’autre. Plusieurs solos ou duos au mât chinois, des numéros de jonglerie et d’acrobaties burlesques autour d’une table par d’anciens élèves de l’école de cirque d’Amiens.

Sur fond de rock’n’roll, BAM enchaîne, près du manoir, avec WillyGoodWood. Un triptyque de numéros créé en 2011 par l’Américaine Natalie Good et William Thomas. "Mélange de sensualité, de complicité, d’acrobaties et de capoeira", accompagné en musique par Jérémy Manche, dit Dead Wood, le guitariste maison de BAM

En première partie de soirée, les projecteurs étaient braqués sur la compagnie Les Dessous de Barbara. Pour le spectacle Mets pas ça dans ta bouche, à mi-chemin entre théâtre, cabaret et cirque. De l’ironie, de bonnes blagues, des bons mots et parfois même quelques gros mots. Oh shocking ! Les artistes se sont mués en "sales gosses" : manière de se jouer des préjugés sans prise de tête. Et pour ne pas laisser partir le public comme ça, BAM a conclu la soirée avec un concert de DeadWood, aux sonorités blues, rock, soul et électro. On en redemande !

 

MOTS-CLES

cirque , spectacle

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Retrouvez tout le programme de la saison culturelle Jardins en Scène sur : www.jardinsenscene-picardie.com

www.etournelles.com
www.ciebam.com

A VOIR AUSSI

Jardins en scène, c’est reparti !
De mai à octobre 2015
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici