9/07/2012
Commission permanente et Session du 29 juin 2012

Développer la formation en maintenance éolienne

Lycée et lycée professionnel Edouard Branly à Amiens

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Les éco-activités telles que l’éolien sont des gisements d’emplois. Pour queles Picards puissent en profiter, il est nécessaire qu’ils puissent être formés àces nouveaux métiers. Ainsi, dans la deuxième région française en termes decapacité de production d’énergie électrique éolienne, il n’était pas possible,jusqu’à aujourd’hui, de se former à la maintenance éolienne : l’aménagementde locaux et l’installation d’équipements destinés à la formation detechniciens de maintenance d’éolienne au lycée et lycée professionnelEdouard Branly à Amiens vont permettre d’y remédier.

La formation en question

Les installations éoliennes nécessitent des interventions périodiques de
maintenance, opérées par des techniciens ayant reçu une formation spécifique, certifiée, et accessible à des élèves de niveau BTS ou DUT.
Pour pouvoir introduire ces formations en Picardie, nos formateurs se sont euxmêmes formés au contact des professionnels allemands spécialistes en la matière.
Le centre picard sera le cinquième en France, il offrira à tous les jeunes de la
région, grâce à un travail en réseau entre les différents établissements du territoire, la possibilité de se former à un métier d’avenir, avec des possibilités de débouchés à proximité.

Le choix d’Edouard Branly

Les études de faisabilité techniques et économiques réalisés par les services de la Région sur six sites ont permis d’identifier la solution qui présente les meilleures conditions pour installer les équipements nécessaires à cette formation.
En effet, l’évolution des formations dans le domaine des structures métalliques, dispensées au lycée Edouard Branly d’Amiens, a libéré un espace qui permet d’installer les équipements nécessaires à la formation de techniciens de maintenance en parc éolien. L’installation du centre de formation s’appuiera donc sur ces structures existantes, ce qui en fait également la solution la moins coûteuse.
L’essentiel des investissements se rapportera à l’acquisition du mât d’entraînement d’éolienne et à la réalisation de son massif de fondation, ainsi qu’à la fourniture et l’installation des autres équipements spécifiques : pont roulant, cabine de peinture, nacelles et générateurs.

Calendrier et financement

D’un montant total de 1 092 000,00 euros TTC, les travaux, financés par la Région, débuteront en novembre 2012 pour s’achever en février 2013.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici