22/09/2014

Des labels de qualité pour des produits non agricoles ?

Envoyez vos contributions avant le 28 octobre 2014.

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
La Commission européenne a lancé une consultation portant sur l’opportunité d’étendre les labels de qualité aux produits non agricoles.
Des labels de qualité pour des produits non agricoles<small class="fine"> </small>?

A l’heure actuelle, cette labellisation n’existe que pour les produits alimentaires et se divise entre les IGP (indications géographiques protégées) et les AOP (appellations d’origine protégées). Par exemple, les agneaux des prés-salés de la Baie de Somme bénéficient d’une AOP. Cela permet d’attester la qualité particulière d’un produit quand celle-ci est liée à son origine géographique ou à des méthodes de production traditionnelles. L’objectif d’un tel système est de valoriser les produits européens, un savoir-faire et un patrimoine mais aussi de les protéger contre une éventuelle concurrence déloyale. Les produits protégés doivent en effet respecter un cahier des charges bien précis.

L’idée serait donc d’étendre au niveau européen ce système de protection unitaire aux produits non agricoles (exemples : verre, céramique, marbre, arts de la table, tapisserie, instruments de musique …).

Cette consultation est basée sur un livre vert dans lequel la Commission européenne pose plusieurs questions sur les instruments existants ainsi que sur les avantages économiques, sociaux et culturels d’une telle extension.

Toutes les parties intéressées sont invitées à envoyer leurs contributions avant le 28 octobre 2014.

 

MOTS-CLES

agriculture , Europe

INFORMATIONS PRATIQUES

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici