4/05/2015

Dans les secrets des caves Michaux

À Essômes-sur-Marne (02)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
C’est au début du XVIIe siècle que la maison Michaux s’installe "à la fleur de lys bon logys", à Essômes-sur-Marne. De relais de poste, où étaient tenus fin prêts des chevaux frais, à l’aventure du champagne, il n’y avait qu’un cep.
Dans les secrets des caves Michaux

*La tradition champenoise à Essômes-sur-Marne a pris corps pendant les guerres de Religion. À cette époque, les protestants investissent le village et exploitent le vignoble de l’abbaye. Quand la famille Michaux s’installe dans la commune en 1600, les bâtiments servent principalement de relais de poste, mais c’est au XIXe siècle qu’elle décide de perpétuer la tradition champenoise en exploitant à son tour un vignoble.

Mathilde Michaux, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de viticulteur, a repris le flambeau. "Toute petite avec mon frère, je parcourais les vignes pendant la saison des vendanges", raconte-t-elle. Pourtant, elle s’engage dans un cursus scolaire complètement atypique. "J’ai passé un bac STI option mécanique, suivi d’un DUT Génie du conditionnement et de l’emballage, puis une licence et un DU dans les mêmes disciplines."

Finalement, après divers stages chez des professionnels de l’emballage et de l’agroalimentaire, Mathilde choisit de tracer son sillon dans l’entreprise familiale. Elle y développe la partie numérique, assure les visites et transmet sa passion pour la vigne. En 2014, cette touche-à-tout passe le cap et prend la cogérance du domaine avec son père Manuel.

La magnificence du terroir

Aujourd’hui, Mathilde exploite avec ses parents 8,50 hectares de vignes situés sur les coteaux ensoleillés des communes d’Essômes-sur-Marne, de Chézy-sur-Marne et de Brasles. Ses cuvées, élaborées à partir de raisins soigneusement sélectionnés, sont issues de cépages millésimés et préparées en famille dans le respect de la tradition. 3 cuvées sont d’ailleurs particulièrement remarquables :

  • l’extrabrut, issu d’un assemblage de 2007. Il a pris paisiblement le temps de vieillir, génère moult arômes, et a une couleur unique. Il s’exprime dans toute sa force et son originalité
  • le blanc de blanc, 100 % Chardonnay, mûrit à Brasles. La finesse de ses bulles et une longueur en bouche le caractérisent
  • le Rêve d’Antan : cuvée de plaisir millésimée 2004, dont le nom fait rêver. Boisé et doté d’une robe dorée, il a bénéficié d’un vieillissement parfait.

Fines bulles

Pour sa première participation au Printemps de l’agriculture, Mathilde a fait découvrir sa passion. "Les plaisirs du partage, du terroir et de la vigne sont omniprésents chez moi", confie-t-elle. "Les visiteurs comprennent alors le fonctionnement de notre maison par une visite du pressoir, qui permet de retirer le jus de raisin, à son acheminement à la cuverie où le vin va fermenter. Ils perçoivent aussi les mystères de l’élaboration du champagne et toutes les étapes classiques qui permettent sa fabrication (pressurage, vinification, assemblage des cuvées, tirage, maturation, remuage et dégorgement)."

 

MOTS-CLES

agriculture

Dans le cadre du Printemps de l’agriculture, Mathilde Michaux a participé au Café de l’agriculture organisé le 5 juin, de 18h30 à 20h (Le Bacchus, 7 place du Maréchal Leclerc à Château-Thierry).

LOCALISATION

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Champagne Michaux
6, rue Ferrée - 02400 Essômes-sur-Marne
03 23 83 14 05
www.champagne-michaux.fr

Visite, sur réservation obligatoire.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici