15/07/2015

Dans la forêt des songes…

À Ermenonville (60)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Auteure d’un roman consacré aux enfants abandonnés de Rousseau et professeure de lettres au lycée du Paraclet, Isabelle Marsay visite le parc d’Ermenonville, dernier refuge du philosophe, dernier asile.
Dans la forêt des songes…

Assise sur le banc dit "de la Reine", je suis face à l’île des Peupliers. Marie-Antoinette est venue se recueillir en 1780 face au tombeau de Rousseau. "Ici repose l’homme de la nature et de la vérité." Sur un bas-relief, une mère allaite son enfant en lisant L’Émile. La reine avait aussitôt remis sa voilette et quitté ce parc trop sauvage, trop indompté, révolutionnaire avant la lettre, pour retrouver le Petit Trianon et ses allées tirées au cordeau.

Accueilli par le marquis de Girardin le 20 mai 1778, Rousseau s’est s’éteint ici le 2 juillet 1778, à l’âge de 66 ans. Il a été enterré en pleine nuit, à la lueur de flambeaux. Six semaines avant son dernier souffle, c’est ici que le philosophe a poursuivi la rédaction des Rêveries du promeneur solitaire, empruntant des sentiers forestiers en songeant à sa vie, aux fleurs et au traité de botanique qui paraîtra après sa mort.

"Les plantes semblent avoir été semées à profusion sur la terre comme les étoiles dans le ciel", écrit-il sur une carte à jouer. Une exposition-promenade intitulée "Je raffole de la botanique" nous invite à partager cette passion de Rousseau à partir de onze haltes et 36 panneaux ludiques et pédagogiques. Chaque dimanche, petits et grands peuvent participer à des ateliers, confectionner des herbiers et mieux connaître les plantes.

Halte au kiosque, sorte de château de cartes en bois pérenne qui propose au visiteur de découvrir le vaste domaine et de mieux se connaître soi-même, grâce à un jeu de cartes interactif et astucieux. Surprises ! Les jambes frôlées par de hautes herbes, d’immenses fougères, je cherche le fameux temple de la Philosophie. Il surplombe le domaine du marquis de Girardin et permet d’embrasser du regard le lac, la forêt, la grotte des naïades et sa cascade étant dissimulées par les arbres. Rousseau a probablement passé de longues heures sur les marches d’un temple à ciel ouvert dont les colonnes antiques rendent hommage à Descartes, Voltaire ou Montaigne.

Il a appris le 30 mai 1778 la mort de Voltaire et déclaré que "son destin avait toujours été en quelque sorte lié au sien". Loin des fumées de Paris, qu’il n’a jamais aimées, il retrouve dans le domaine du marquis une nature authentique et plonge en lui-même. Il songe à sa vie, à ses exils successifs, à ses ouvrages brûlés, lacérés, jugés "séditieux, dangereux, impies". Il songe à ses souffrances, à ses ennemis, à l’ennemi qui gît en lui. Il a toujours vécu à l’ombre des chênes, dans l’ombre des Lumières, cherchant une harmonie qu’il trouve enfin ici, dans ce parc lumineux, pittoresque, propice à la méditation ou aux rêveries des promeneurs d’hier et d’aujourd’hui qui peuvent, comme lui, se reposer sur de larges pierres.

 

MOTS-CLES

nature , tourisme

DIAPORAMA

Le parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville

Agenda

Le parc Jean-Jacques-Rousseau propose un joli parcours botanique à découvrir en famille tous les dimanches jusqu’en octobre. À ne pas manquer du 7 au 9 août : les Nuits des étoiles, de l’après-midi jusqu’à une heure du matin, avec des ateliers, des observations et un planétarium. Des occasions uniques de contempler la voûte céleste ! Et les 16, 23 et 29 août, découvrez les Siestes sonores bercées par des lectures et une playlist musicale très agréable.

INFORMATIONS PRATIQUES

Parc Jean-Jacques Rousseau
1, rue René de Girardin - 60950 Ermenonville
03 44 10 45 75
www.parc-rousseau.fr

A VOIR AUSSI

Agir en Picardie n°172
Testés et approuvés, les coups de cœur de l’#étéenpicardie !
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici