6/03/2015

Avec Cademce, la Picardie aura un train d’avance

Le centre d’essais va bientôt intégrer IndustriLab

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
D’ici au second semestre 2015, un centre d’essais pour les équipements ferroviaires sera implanté au cœur d’IndustriLab. Une structure de pointe unique au monde au service des industriels.
Avec Cademce, la Picardie aura un train d'avance

Imaginez une roue en alliage léger, de quatre mètres de diamètre, tournant à 500 km/h ! Une vitesse supérieure à un aéronef au décollage. Cette roue reproduit à l’identique et à haute fréquence les mouvements circulaires et transversaux d’une caténaire et d’un pantographe. Elle est l’un des composants majeurs du banc d’essai dynamique, principale attraction technologique de la future plateforme d’innovation Cademce (Caractérisation dynamique et environnementale de moyens de captages électriques).

Dans le cadre d’IndustriLab, ce projet d’envergure soutenu par la Région et labellisé par le pôle de compétitivité i-Trans proposera d’ici au 2nd semestre 2015 trois bancs de simulation : un statique, un hybride et un dynamique. Un investissement de 5,5 millions d’euros — hors bâtiment — qui permettra aux équipementiers du secteur ferroviaire d’élaborer et de certifier de nouveaux produits plus performants, en réduisant sensiblement les perturbations et l’usure provoquées par le contact entre la caténaire transportant le courant électrique et les bandes de captage du pantographe de la motrice.

"Sur un TGV, les bandes de captage doivent être remplacées tous les 20 000 à 40 000 kilomètres", précise Jean-Paul Mentel, responsable adjoint du département traction électrique de SNCF Réseau – l’un des six partenaires du projet. "L’immobilisation du matériel engendre de facto des coûts importants qu’il s’agit de limiter."

Conditions climatiques extrêmes

Unique au monde, la plateforme Cademce réunira toutes les contraintes environnementales et techniques. "Cet équipement de pointe", précise Ralph Bouaoun, le directeur de Cademce, "permettra de simuler en laboratoire les conditions réelles de circulation d’un train à grande vitesse, des intensités électriques élevées jusqu’à 2 500 ampères et des conditions climatiques extrêmes : givre, vent, froid, chaleur et humidité."

Jean-Paul Mentel l’assure : "Nous pourrons bientôt déterminer le cycle de vie des nouveaux produits plus performants tout en diminuant par 8 le coût des essais : un essai d’aptitude à l’emploi de composant en situation réelle engendre un coût jusqu’à 250 000 € pour la SNCF."

Que représente le projet Cademce ?

Jérôme Fortin, directeur général de l’ESIEE Amiens

Ce projet que nous avons initié avec nos partenaires renforcera le potentiel de recherche novatrice et stratégique de la Picardie. Dans le secteur ferroviaire dans un premier temps. Car on peut imaginer d’autres applications de cette technologie de pointe dans le domaine de l’énergie (éolien, maintenance et surveillance) et de la mécanique (soudure à froid, mise en forme, machines-outils ou roulements).

Jean-Paul Mentel, responsable adjoint du département traction électrique de SNCF Réseau

Le projet Cademce crée en France une logique de partenariat intelligent, innovant, entre les industriels, les gestionnaires de réseaux ferroviaires et les académiques. C’est très positif ! Grâce à cet équipement dernier cri aménagé dans l’enceinte d’IndustriLab, les industriels mettront au point pour leurs clients des produits novateurs à haute valeur ajoutée. Un atout précieux pour être au premier plan dans la compétition internationale.

A VOIR AUSSI

Le projet Cademce
Des chercheurs qui ont un train d’avance
 
 
Transport, multimodalité et logistique avancée
Des transports plus rapides, plus souples, plus propres.
 
 
Pôle I-TRANS
Le ferroviaire au cœur des systèmes de transport innovants
 
 
IndustriLab prépare le futur des usines
Histoire d’un projet industriel partagé
 
 
 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici