31/07/2015

Améliorer les infrastructures routières

Le volet mobilité multimodale (routier)

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Le Contrat de plan État-Région s’articule autour de 7 volets, eux-mêmes déclinés en objectifs stratégiques. Le volet mobilité multimodale, le plus important en termes d’investissements et d’infrastructures, est ainsi décliné en trois objectifs stratégiques : le ferroviaire, le fluvial et le routier.
Améliorer les infrastructures routières

Sur le volet routier, l’enjeu du CPER est de renforcer la sécurité routière, de désenclaver les territoires et d’œuvrer à la décongestion de certains axes, notamment en améliorant les liaisons stratégiques.

Focus sur quelques opérations

La déviation de Gondreville
Elle s’inscrit dans le projet d’aménagement de la RN2 entre Paris et la Belgique. Il s’agit de la création d’un aménagement à 2 × 2 voies, avec échangeurs dénivelés et les caractéristiques d’une voie express sur une longueur d’environ 4,5 km comprenant :

  • 2 ouvrages de rétablissement de la voie communale d’Ormoy-le-Davien et de la route forestière des 14 Frères ;
  • 1 passage supérieur à grande faune ;
  • des voies latérales au nord de la RN2 de rétablissement du trafic local et des chemins agricoles.

Les travaux débutés en 2013 devraient permettre une mise en service entre 2017 et 2018 pour un montant total de 30,4 M€ (2,5 M€ ont déjà été financés dans le cadre du CPER précédent).

La déviation de Vaumoise
Cette opération se situe de part et d’autre de la limite du département de l’Oise et de l’Aisne. Elle porte sur l’aménagement à 2 × 2 voies entre la RD88 et le début de la déviation de Vauciennes sur le plateau agricole, en contournant Vaumoise par le sud et en rejoignant l’échangeur de la Sucrerie, avec les caractéristiques de route express (110 km/h) sur une distance de 2,8 km comprenant quatre ouvrages :

• le passage supérieur du rétablissement de la RD88 ;

• le passage inférieur pour l’ouvrage de franchissement de la voie ferrée entre Paris et
Soissons ;

• le passage supérieur à grande faune ;

L’opération comprend le rétablissement de la RD 1324 déviée sur l’échangeur de la Sucrerie à réaménager.

21 M€ seront consacrés à ce projet, jusqu’alors financé à hauteur de 11,54 M€ par l’État, la Région et le Département de l’Aisne, dans le cadre du précédent CPER. La réalisation de ces travaux devraient permettre une mise en service à l’horizon 2017-2018.

Contrat de Plan Etat Région 2015-2020
Télécharger (PDF - 38.4 Mo)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Avez-vous pensé à consulter sur notre site la rubrique «Aides régionales» ?
Il est également possible de contacter notre pôle d'accueil et de services au 0800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe) qui pourra répondre à vos questions du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici