3/04/2013
Axe stratégique

Agroressources et chimie verte

De nouvelles productions pour les énergies de demain

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
Une politique de soutien à l’innovation qui s’appuie sur le pôle Industries et Agro-Ressources (IAR).

La Région Picardie, forte de son tissu économique industriel et agricole, soutient depuis de nombreuses années la recherche dans le secteur des agro-ressources.

Après la création du centre de valorisation et des produits naturels (CVG) en 1984 et celle du biopôle végétal en 1990 devenu aujourd’hui « Agro-transfert ressources et territoires », le programme « Alternatives végétales » inscrit au contrat de plan Etat – Région 2000 – 2006 a permis de fédérer les laboratoires académiques, les centres de transfert et des industriels autour d’un objectif commun, rechercher des alternatives aux produits et modes de production actuels :

  • alternatives aux modes de culture : nouveaux itinéraires techniques, meilleure prise en compte des relations entre la plante et son milieu, nouvelles productions ;
  • alternatives aux modes de productions d’origine fossile : molécules ou produits d’origine végétale venant en remplacement, en substitution ou en compléments d’autres productions ;
  • alternatives aux modes de productions issues de l’animal ou réalisées à partir de cellules animales.

Cette mobilisation de longue date a créé des conditions favorables pour la labellisation en 2005 du pôle de compétitivité à vocation mondiale « Industries et agro-ressources » (pôle IAR) en partenariat avec la Champagne Ardenne. L’ensemble des acteurs de la recherche et du développement se sont mobilisés pour porter ce pôle : au premier rang les deux universités de la région (Université de Technologie de Compiègne, Université de Picardie Jules Verne), les écoles d’ingénieurs (l’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais) et les centres de transfert (CVG et Agrotransfert, ressources et territoires) mais aussi l’agence pour le développement de la recherche et de la technologie en Picardie (ADRTP) devenue Agence régionale de l’innovation, les instituts de recherche (INRA, INERIS), les chambres consulaires et les industriels.

Le pôle a été confirmé à vocation mondiale suite à l’évaluation nationale des pôles de compétitivité en 2008. Son développement vise les valorisations non alimentaires du végétal. Il a défini 4 domaines d’actions stratégiques regroupés sous le concept de bioraffinerie :

  • Les bioénergies
  • Les biomatériaux
  • Les biomolécules
  • Les ingrédients alimentaires et actifs
 

MOTS-CLES

innovation