La Thuringe et la Picardie

Deux partenaires en Europe

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
La Thuringe et la Picardie

C’est la Picardie qui, en 1991, suggère un partenariat entre les Régions de Thuringe et de Picardie. S’ensuivent les premières visites officielles et le consentement du parlement de Thuringe en 1993. Le 23 mars 1994, M. Bernhard VOGEL, ministre-président de Thuringe, et le président du Conseil régional de Picardie, signent à Bruxelles la déclaration commune du gouvernement de Thuringe et du Conseil régional de Picardie. Le partenariat trilatéral avec Essex, mis en place un peu plus tard en juillet 1994, prend malheureusement fin en 2003 suite à une réforme territoriale en Grande-Bretagne.

Ces 15 dernières années, des échanges mutuels dans tous les domaines ont renforcé ce partenariat régional. De nombreux projets communs ont été initiés et réalisés. La Picardie a participé à des manifestations en Thuringe comme par exemple VIA REGIA 1996, Weimar capitale culturelle de l’Europe en 1999, l’année franco-allemande en Thuringe en 2006 et l’exposition horticole nationale à Gera/Ronneburg en 2007. À l’occasion des 40 ans du Traité de l’Élysée en 2003, la Thuringe est venue en Picardie.

Aux bons contacts politiques entre le Conseil Régional et la Chancellerie de Thuringe se rajoutent des liens étroits entre le rectorat d’Amiens et le ministère de la culture, de la recherche et de l’éducation de Thuringe, de nombreux partenariats entre communes et villes, ainsi qu’entre écoles, des échanges de jeunes et de stagiaires, et de nombreuses coopérations entre les universités de Thuringe et de Picardie dans le domaine de la recherche. La coopération des représentations à Bruxelles dans le cadre de la commission des régions complète le partenariat au niveau européen. La déclaration commune signée en mars 2007 par le ministre-président de Thuringe, M. Dieter ALTHAUS, et le président du Conseil régional, M. Claude GEWERC, a intensifié les contacts entre universités et lancé les premiers projets de recherche communs.

Les différences de structures politiques et de compétences entre une région française en tant qu’unité territoriale dans un pays centralisé, d’une part, et un Land allemand en tant qu’unité territoriale bénéficiant de sa propre constitution et d’une compétence législative dans un état fédéral, d’autre part, déterminent le quotidien de ce partenariat et représentent à la fois une mission et un défi. Afin d’harmoniser ces structures et de créer des contacts permanents entre les différents acteurs, un comité picardo-thuringien a été mis en place en 2008 avec pour mission de se réunir régulièrement et de donner des impulsions importantes afin de poursuivre et de renforcer ce partenariat.